/ InsidersActualité

[INSIDERS] tbh, rachetée par Facebook 3 mois après sa création, fermée 8 mois après son rachat

#Growth: ISAI lève 150 millions d’euros pour son nouveau fonds de Tech Growth / LBO

Le fonds d’investissements des entrepreneurs ISAI vient de boucler en 3 mois le financement d’un nouveau véhicule d’investissement ISAI Expansion II auprès de ses souscripteurs historiques et de nouveaux entrepreneurs qui ont rejoint le fonds.

Depuis 5 ans, ISAI Expansion a soutenu 9 sociétés dans des secteurs tels que le marketing digital, la cybersécurité ou les media, et a réalisé avec succès la sortie de deux de ses participations, Hospimedia et Labelium.

Baptisé ISAI Expansion II ce fonds à pour objectif d’apporter des tickets compris entre 5 et 30 M€, en minoritaire ou majoritaire, seul ou en syndication. L’essentiel desopérations seront dédiées :

– à l’accompagnement de la croissance rentable (développement à l’international,
financement d’acquisitions),
– à la restructuration du capital, via un mécanisme d’Owner Buy-out, de manière à
offrir aux entrepreneurs une alternative attractive à une sortie industrielle trop rapide.
– à l’accompagnement de sociétés plus traditionnelles pour lesquelles une initiative
digitale peut constituer un fort vecteur de création de valeur,
– au financement de sociétés du digital non encore rentables mais ayant besoin d’un
dernier tour de table pour mener à bien leur projet de croissance (scale-up).

#VitePlié: tbh, rachetée 3 mois par Facebook après sa création, fermée 8 mois après son rachat

Dans un billet de blog paru ce 2 juillet, Facebook a annoncé en toute discrétion la fermeture de trois applications, pour cause de « faible usage ». Dans le viseur de la plateforme sociale, on retrouve ainsi Hello, lancé en 2015 au Brésil, aux Etats-Unis et au Nigeria, une app Android destinée à croiser les informations de contacts avec celles de Facebook, et Move, une application de fitness racheté en 2014. Si ces dernières n’ont jamais dépassé le statut confidentiel, la troisième sacrifiée sur l’autel de la fréquentation n’est autre que tbh (comme to be honest), un réseau social anonyme estimé aux adolescents.

Crédit : tbh

Le rachat de tbh avait fait grand bruit à l’époque, car l’opération intervenait 3 mois à peine après sa création, en août 2017. Au moment de son rachat, l’application avait réussi à générer 5 millions de téléchargements et à fédérer 2,5 millions d’utilisateurs actifs quotidiens. Des indicateurs de performance qui n’auront cependant pas suffi pour le réseau social aux 2,2 milliards d’utilisateurs. Facebook a indiqué que les données concernées par ces trois applications seront supprimées dans 90 jours.

#ComeBack: l’ingénieur au cœur du procès entre Waymo et Uber, revient avec une nouvelle startup

Anthony Levandowski, l’ex-ingénieur de Google au centre du procès entre Uber et Waymo pour vol technologique, est de retour avec un nouveau projet. Selon une enquête menée par TechCrunch, Anthony Levandowski a fondé une nouvelle entreprise, Kache.ai.

L’entreprise d’Anthony Levandowski serait spécialisée dans la conduite autonome pour les camions. L’ingénieur reste donc dans son domaine de prédilection mais aussi sur un marché où sa réputation a fortement été entachée.

Pour rappel, Waymo, la filiale de Google, avait déposé une plainte à l’encontre d’Uber en février 2017, pour vol de secret industriel et violation de brevet. En cause, Otto, la filiale d’Uber dédiée aux camions autonomes, rachetée en 2016. Anthony Levandowski, ancien ingénieur chez Google, et cofondateur d’Otto, était ainsi accusé par Google d’avoir téléchargé plus de 14 000 fichiers confidentiels. Anthony Levandowski a depuis été licencié par Uber et les deux entreprises ont trouvé un accord. À voir l’accueil que lui réservera l’écosystème.

#eCommerce: We Love Customers lève 200 000 euros

La start-up bretonne We Love Customers, qui propose des solutions de fidélisation aux magasins, réseaux et sites e-commerce, a bouclé un tour de table d’amorçage de 200 000 euros. Pour cette opération, la société s’est entourée de business angels issus du monde digital et du marketing.

Crédits : We Love Customers.

Fondée en 2016 par Loïc Morvan, We Love Customers aide les entreprises, principalement des e-commerçants et des distributeurs hybrides, à développer leurs activités en proposant des solutions de parrainage client digitales. Ce financement doit permettre à la jeune pousse rennaise d’étoffer ses effectifs pour accélérer son déploiement dans l’Hexagone. «Cette opération nous permettra de renforcer nos équipes commerciales et techniques afin de faire face au volume d’affaires qui se présente à nous», explique Loïc Morvan, fondateur et CEO de We Love Customers. Et d’ajouter : «Notre priorité est pour le moment d’imposer notre marque en France et dans les pays francophones limitrophes.»

 

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
[INSIDERS] tbh, rachetée par Facebook 3 mois après sa création, fermée 8 mois après son rachat
Streaming musical: Amazon se positionne face à Spotify
Minée par une aversion croissante au risque, la Tech mondiale ralentit
[Webinar] Les 8 plus grandes erreurs des professionnels de l’ABM et comment les éviter
Cloud: Google tente de combler son retard avec le rachat de CloudSimple
sfr
SFR écope d’une amende record pour délais de paiement excessifs
Espagne: des millions de téléphones portables vont être géolocalisés pour le prochain recensement
Copy link