ActualitéBusinessFrenchWeb BusinessIndustrieLes émissions

L’Académie franco-allemande qui pense l’industrie du futur

Comment rester dans la course technologique et ne pas se faire distancer ? C’est notamment pour répondre à cette question et accompagner les entreprises, qu’a été lancée en 2015 par Emmanuel Macron, alors ministre de l’Économie, l’Académie franco-allemande pour l’Industrie du Futur. Celle-ci est chapeautée conjointement par l’Institut Mines-Telecom (IMT) et l’Université Technique de Munich (TUM).

« C’est une innovation assez importante dans le paysage de l’enseignement supérieur et de la recherche qui a pour vocation de construire les bases d’un nouveau genre d’université européenne, en commençant par un axe franco-allemand, déclare Christian Roux, directeur de la Recherche et de l’Innovation au sein de l’IMT. Et elle a surtout pour objet d’être un accompagnement des entreprises dans leur transformation digitale. Cela afin de les préparer à la fois aux nouvelles technologies et aux nouveaux métiers qui sont en train d’apparaître autour de l’industrie du futur ».

Cyber-sécurité, blockchain hybride industrielle, fabrication additive… les sujets sont vastes

L’AFA a identifié différentes thématiques sur lesquelles elle lance des projets de recherche bilatéraux: la cyber-sécurité, la blockchain hybride industrielle, la fabrication additive, la maintenance prédictive ou encore l’Intelligence artificielle. Elle s’intéresse également aux sciences humaines en s’interrogeant par exemple sur ce qu’est une entreprise digitale ou encore sur la notion de travail.

Mais l’AFA souhaite aussi accompagner les entreprises de manière concrète. Pour aller plus loin sur ce point, elle a notamment lancer le Club des partenaires industriels pour soutenir ces sociétés, quel que soit leur taille. Un des axes est que ces dernières puissent participer à la co-construction de l’Académie pour que les orientations prises soient cohérentes avec les besoins en matière de recherche, de formation ou encore d’innovation.

Des hackatons sont également organisés pour apporter une solution à un problème posé. Par exemple, l’un des sujets qui intéressent en ce moment l’Académie et pour lesquels deux événements vont être organisés concerne l’agriculture connectée.

Bouton retour en haut de la page
L’Académie franco-allemande qui pense l’industrie du futur
Comment Greenmetrics entend lutter contre la pollution numérique des entreprises
[Série B] Pretto lève 30 millions d’euros pour déployer sa plateforme en B2B
Que propose Google pour remplacer les cookies publicitaires?
[Série B] IA: InstaDeep lève 88 millions d’euros auprès du laboratoire allemand BioNTech
Pourquoi Starlink, le service internet par satellite d’Elon Musk, n’a plus qu’une seule station en France
[Seed] Logement étudiant: Roof lève 3 millions d’euros auprès de XAnge et Founders Future