ActualitéBusinessData RoomEuropeHealthcareMarketing & Communication

[Instagram] Mais qui est Louise Delage? Une opération de BETC

Le client: Présidé par le Professeur Michel Reynaud, le Fonds Actions Addictions a été créé pour réunir les patients, les familles, les victimes, les professionnels, les scientifiques et les associations qui se battent contre les différentes addictions, au travers de programmes innovants.

En avril 2016, le Fonds Actions Addictions a lancé un portail grand public Addict’ Aide dédié aux addictions.

La problématique: sensibiliser principalement les jeunes à l'alcoolisme

Le dispositif: Via un profil Instagram créé pour l’occasion, les internautes ont pu pendant un mois et demi faire la connaissance de Louise Delage : une jeune Parisienne de 25 ans, souriante, pétillante, qui semble profiter pleinement de la vie. Que ce soit au cours d’un after work entre collègues, lors de ces vacances en Bretagne, à Saint Tropez, ou encore à Berlin, chacune de ses photos met en scène de façon plus ou moins discrète la présence d’alcool.


Louise Delage BETC"A première vue, on pouvait croire que tout était normal. D’ailleurs, plus de 7500 personnes l’ont suivi, en générant plus de 50 000 likes sur les photos et vidéos du compte. Ce n’est qu’en regardant son profil avec recul que l’on se rend compte que les followers, bien que proches de Louise, sont passés à côté de l’essentiel : son alcoolisme…" 

Ce projet est le fruit des équipes de BETC, sous la production de Francine Framboise pour le compte d’Addict Aide.

 

 

 

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[Instagram] Mais qui est Louise Delage? Une opération de BETC
FinTech: les annonces qu’il ne fallait pas manquer depuis la rentrée
Orange
Orange envisage une OPA de 620 millions d’euros sur sa filiale belge
FinTech
Qonto, Swile, Lydia… : les levées de fonds de l’année 2020 dans la FinTech
Le rachat de Meilleurtaux par Silver Lake valide les axes de développement de la FinTech
Deepsense
Reconnaissance faciale: le Français Deepsense récolte 3 millions d’euros auprès de SEAF
L’Espagne mise 600 millions d’euros dans l’IA pour son plan de relance économique