ActualitéBusinessTech

Intelligence artificielle: comment Alphabet (Google) veut peser dans les discussions européennes

AFP

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Le patron d’Alphabet, la maison mère de Google, Sundar Pichai, a appelé lundi l’UE à une « approche proportionnée » pour réglementer l’intelligence artificielle, lors d’un discours à Bruxelles. Le 19 février prochain, la Commission européenne doit faire des propositions pour développer une approche réglementaire dans l’UE sur l’intelligence artificielle.

Le but est de proposer tout une série de règles pour s’assurer que cette technologie soit utilisée en respectant les valeurs européennes (notamment sur la protection de la vie privée) dans des secteurs aussi différents que la santé et les transports. « Une réglementation judicieuse doit adopter une approche proportionnée, en équilibrant les préjudices potentiels et les opportunités au niveau social », a déclaré M. Pichai, dans un discours prononcé lors d’un événement organisé par le think tank européen Bruegel, à Bruxelles.

Tensions et compromis

« La question n’est pas de savoir s’il faut réguler, mais comment », a-t-il ajouté, montrant qu’il était totalement ouvert à une régulation. Il doit rencontrer lundi après-midi deux des trois vice-présidents exécutifs de la Commission européenne: le Néerlandais Frans Timmermans, en charge de l’Environnement, et la Danoise Margrethe Vestager, en charge de l’Economie numérique et de la Concurrence.

« Nous voulons offrir notre expertise, notre expérience et nos outils alors que nous sommes aux prises avec des tensions et des compromis (à faire) inévitables », a-t-il ajouté.

Bouton retour en haut de la page
Intelligence artificielle: comment Alphabet (Google) veut peser dans les discussions européennes
ETX Studio rachète Majelan, la plateforme de podcasts de Mathieu Gallet
Luxe: la stratégie de Monnier Paris pour séduire la génération Z
Deezer s’écroule pour ses premiers pas à la Bourse de Paris, dans un contexte « difficile »
FinTech : les levées de fonds ralentissent au premier semestre
Le député MoDem Jean-Noël Barrot nommé ministre délégué au Numérique
Pixmania, la nouvelle aventure entrepreneuriale de Steve et Jean-Emile Rosenblum

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media