ActualitéInvestissementsLes levées de fonds

Investissements records aux Etats-Unis au premier trimestre

C’est un nouveau record qui vient d’être enregistré outre-Atlantique. Les investissements en capital-risque ont atteint les 13,4 milliards de dollars au premier trimestre de l’année, selon l’étude MoneyTree Report de PwC et de la National Venture Capital Association. Il s’agit tout simplement du plus haut niveau depuis les années 2000 pour cette période de l’année. Au final, 1 020 opérations ont été réalisées.

Les investissements en later stage sont ceux qui ont connu la plus forte croissance (+50%), en représentant 20% des opérations effectuées. Une expansion qui semble s’être faite au détriment de l’amorçage (seed) qui enregistre une baisse de 32% en montants, et des phases d’expansion (-15%). Les montants accordés aux entreprises qui ont reçu pour la première fois des fonds sont en baisse de 30%, à 1,8 milliard de dollars.

La Fed avait pointé des valorisations « fortement exagérées »

L’industrie des logiciels est celle qui a capté le plus de fonds avec 5,6 milliards de dollars, bien qu’en baisse de 8% par rapport au trimestre précédent, et 434 opérations, devant les biotechnologies (1,7 milliard de dollars).  « Une hausse des investissements est toujours une bonne nouvelle. Et cela vaut mieux qu’une hausse des flux spéculatifs en Bourse, surtout dans une période comme celle-ci où le risque de bulle est assez exagéré », explique à Frenchweb Christopher Dembik, économiste chez Saxo Bank.

Lors des trois premiers mois de l’année, de nombreuses entreprises technologiques ont enregistré des levées de fonds record. Mais l’été dernier, Janet Yellen, la présidente de la Fed, la banque centrale américaine, avait tiré la sonnette d’alarme, estimant que « la mesure de la valorisation boursière dans certains secteurs semble fortement exagérée », citant notamment les réseaux sociaux et les biotechs.

La hausse des taux de la Fed sera déterminante

« Indéniablement, il y a des valorisations très exagérées. Au niveau des grandes valeurs technologiques, on sait que les montants des investissements ne sont pas en toujours en accord avec les fondamentaux des entreprises. Mais les investisseurs croient – peut-être à tort – que ces valeurs seront des technologies d’avenir. Ils estiment donc que le risque à prendre est donc relativement faible, il y a un pari sur l’avenir » selon M. Dembik.

Ce dernier estime que l’évolution des taux de la Réserve fédérale sera déterminante dans la poursuite du rythme des investissements. « La Fed devrait les remonter, et le rythme de progression de la hausse pourrait perturber, voire mettre en difficulté de nombreuses entreprises qui ont eu recours à l’endettement pour investir ».

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits
Tags
atelier-platform

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This