ActualitéTech

Des missiles à la cybersécurité: l’Américain Raytheon prend le contrôle de Websense

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

La société californienne d’aérospatiale et de défense Raytheon se renforce sur la cybersécurité. Elle vient de débourser 1,9 milliard de dollars pour acquérir Websense, a indiqué l’agence Reuters samedi 18 avril, citant des sources proches du dossier et confirmant une information du site spécialisé dans la high-tech CRN. Websense, spécialisée dans la sécurité des réseaux informatiques, appartenait précédemment au fonds de capital-investissement Vista Equity Partners. Ce fonds conserve toutefois 20% du capital. « Raytheon paie l’équivalent de plus de quatre à cinq fois le chiffre d’affaires annuel de Websense » a précisé le Wall Street Journal ce lundi.

TritonAPX , Websense ACE et Websense ThreatSeeker Intelligence Cloud sont les trois services commercialisés (en Saas si besoin) par cette entreprise fondée à San Diego en 1994. Websense, cotée au Nasdaq depuis l’an 2000, emploie environ 1 500 personnes, aux Etats-Unis et à l’international, et notamment en France. Ces dispositifs permettent aux entreprises de sécuriser les informations qu’elles détiennent.

Ce n’est pas la première fois que Raytheon, fabricant de missiles et d’armes de précision, s’intéresse à une entreprise du domaine de la cybersécurité. L’Américain avait mis la main sur Blackbird Technologies pour 420 millions de dollars en novembre dernier.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Bouton retour en haut de la page