ActualitéEn pratiqueRetail & eCommerceStart Me Up

Jean-Louis Triaud rejoint 33entrepreneurs, l’incubateur dédié au vin et à la gastronomie

Jean-Michel Cazes (qui gère plusieurs domaines viticoles), Jean-Charles Cazes (qui dirige le château Lynch-Bages) et Jean-Louis Triaud (le président du club de football des Girondins de Bordeaux) rejoignent 33entrepreneurs, l’accélérateur de start-ups dédiées au vin, la gastronomie et le tourisme à Bordeaux, qui compte déjà une vingtaine de mentors.

« Depuis le début, ils nous ont soutenus et aidés, aujourd’hui ils investissent dans ce programme. L’occasion de booster la croissance d’entrepreneurs qui veulent apporter de l’innovation dans les filières traditionnelles et devenir les pionniers français »  déclare Vincent Prêtet, le président et fondateur.

L’incubateur organisera un concours le 26 juin prochain à Bordeaux. 10 à 15 startups locales et internationales pourront passer leur oral devant 150 personnes. Le jury sera composé deFabrice Bernard, DG de Millesima, Laurent Pierre Gilliard, DG de l’agence régionale AEC, Yannick Lacastaigneratte, cofondateur de eZakus, Gérard Spatafora, Millesima, Bernard Estienne, dirigeant de Aquiti Gestion.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

  1. Si vous cherchez un bon nom pour le service de votre startup dédié à la gastronomie, sachez que Gastronomy.com est en vente.

Bouton retour en haut de la page
Jean-Louis Triaud rejoint 33entrepreneurs, l’incubateur dédié au vin et à la gastronomie
Syntec Numérique
Syntec Numérique et TECH IN France fusionnent pour devenir l’organisation de référence de la Tech
[Evénement Virtuel] Les Nouveaux enjeux de la Digital Workplace & du Travail Hybride
Cédric O nous dévoile la seconde édition du French Tech Community Fund
Ornikar: pourquoi les auto-écoles doivent se tourner vers le digital
IA: Accenture fait concourir son voilier sans pilote au Vendée Globe virtuel
carrefour
La Cnil condamne Carrefour à une amende de 3 millions d’euros pour manquements au RGPD