BusinessCarTechDecode BusinessTransportTV

Jérôme Marty (Waze) : «Nous voulons éradiquer le trafic routier»

Interview de Jérôme Marty, directeur général de Waze France

Waze continue de tracer sa route. Plus de dix ans après sa création, l’application mobile de navigation routière revendique désormais plus de 110 millions d’utilisateurs à travers le monde, dont près de 13 millions en France, le troisième marché mondial de l’entreprise israélienne rachetée en 2013 par Google pour 1 milliard de dollars. Une présence à l’international qui place la société en bonne position pour changer les habitudes des consommateurs.

Depuis 2016, Waze propose en effet un service de covoiturage, une manière pour l’application de contribuer davantage au dégongestionnement des métropoles et de diversifier ses activités. D’abord lancée aux États-Unis, l’application de covoiturage est désormais également accessible en Israël, au Brésil et au Mexique. Un service qui fait sens dans la mesure où 80% des trajets réalisés avec Waze le sont dans un périmètre de 30 kilomètres à proximité du domicile ou du lieu de travail. 

La fin du conducteur ?

Toujours dans les déplacements autour du logement, le trajet domicile-commerce est le deuxième type de trajet le plus emprunté, à raison de 300 000 trajets chaque jour en France. Un constat qui a incité Waze à s’ouvrir aux annonceurs. De passage dans nos locaux, Jérome Marty, directeur général de Waze France, est venu nous présenter cette approche à la croisée de la mobilité et de la publicité, ainsi que la stratégie de l’entreprise pour réduire le trafic routier.

Un objectif ambitieux mais possible aux yeux de Jérôme Marty, et ce alors que les projets de voitures autonomes et de taxis volants ne cessent d’occuper l’espace médiatique. L’an passé, Waze avait assuré qu’il n’y aurait plus de conducteur d’ici 15 ans, mais seulement des passagers en voiture.

Waze : les données clés

Fondateurs : Amir Shinar, Ehud Shabtai et Uri Levine
Création : 2007
Siège social : Palo Alto (Californie)
Activité : application mobile de navigation routière

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA

Un commentaire

  1. Pourquoi les demandes faites à Waze doivent être rédigées en Hébreu, ou Espagnol ou Portugais ou Anglais ?

Bouton retour en haut de la page
Jérôme Marty (Waze) : «Nous voulons éradiquer le trafic routier»
Covid-19: des apps de traçage sont désormais interconnectées dans l’UE
Cryptomonnaie: aux États-Unis, l’émission d’un dollar numérique prendra du temps
Nextdoor: le réseau social pour les voisins envisage une IPO de 5 milliards de dollars
Le Français Esker fait ses premiers pas boursiers aux États-Unis
Pourquoi Auchan Retail cède sa filiale chinoise à Alibaba
Uber: les chauffeurs divisés sur le référendum qui déterminera leur statut