ActualitéBusinessInvestissementsLes levées de fondsStartupTech

Karnott lève 2,5 millions d’euros pour optimiser le suivi des machines agricoles en Europe

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Le montant

La start-up lilloise Karnott, qui développe un boîtier connecté pour faciliter la mutualisation du matériel agricole, a bouclé un tour de table de 2,5 million d’euros auprès des fonds d’investissement Partech et Leap Ventures. Il y a un an, la société avait levé 1,1 million d’euros, déjà auprès de Leap Ventures.

Le marché

Fondée en août 2016 par Alexandre Cuvelier et Antoine Dequidt, Karnott a conçu un boîtier connecté qui se place sur chaque engin agricole (tracteurs, remorques, semoirs…) pour collecter automatiquement en temps réel les informations des machines agricoles (surface, distance, temps passé sur la machine…) et les centraliser sur une plateforme, accessible sur ordinateur ou smartphone. Grâce au GPS et à plusieurs capteurs intégrés dans le boîtier, celui-ci permet notamment de géolocaliser un engin agricole et d’enregistrer l’intervention réalisée dans la parcelle. Sur son ordinateur ou son smartphone, l’agriculteur peut ainsi visualiser les temps et les coûts d’utilisation du matériel culture par culture.

Compatible avec toutes les marques et tous les modèles, ce boîtier connecté s’adresse principalement aux ETA (Entreprises de travaux agricoles, aux CUMA (Coopératives d’utilisation de matériel agricole) ainsi qu’aux agriculteurs. De cette manière, les acteurs du secteur agricole n’ont plus besoin d’utiliser des carnets pour assurer le suivi des interventions et de l’état du matériel. A ce jour, plus de 800 boîtiers connectés ont été installés.

Les objectifs de la Start-up

Ce tour de table doit permettre à Karnott d’accélérer son expansion en Europe avant de viser l’Amérique du Nord. «Depuis quelques mois, une personne de l’équipe se trouve au Canada pour y étudier le marché et prendre les premiers contacts. Nous attaquerons également le marché européen à la rentrée 2018. Premiers pays visés : Italie, Espagne, Allemagne et Royaume-Uni. Les fonds vont nous permettre d’aller plus vite que prévu, de poursuivre le développement de l’entreprise et de continuer à recruter des talents», indique Alexandre Cuvelier, co-fondateur et CEO de la start-up nordiste.

Pour accompagner cette accélération internationale, la jeune pousse prévoit de renforcer ses effectifs. «Nous prévoyons l’embauche ces prochains mois de 10 personnes sur des postes de Marketing, Business Development, Customer Success», explique Antoine Dequidt, co-fondateur de Karnott.

Karnott : les données clés

Fondateurs : Alexandre Cuvelier et Antoine Dequidt
Création : 2016
Siège social : Lille
Activité : boîtier connecté pour faciliter la mutualisation du matériel agricole
Financement : 2,5 millions d’euros en mai 2018

Un commentaire

  1. 800*10 = 8000€/mois (brut) çà paie pas les 24 collaborateurs …

Bouton retour en haut de la page
Karnott lève 2,5 millions d’euros pour optimiser le suivi des machines agricoles en Europe
[Silicon Carne] Virtual Flirting : comment Internet est devenu le premier lieu de rencontre
États-Unis: quelles sont les marques et plateformes à suivre ?
ETX Studio rachète Majelan, la plateforme de podcasts de Mathieu Gallet
Luxe: la stratégie de Monnier Paris pour séduire la génération Z
Deezer s’écroule pour ses premiers pas à la Bourse de Paris, dans un contexte « difficile »
FinTech : les levées de fonds ralentissent au premier semestre

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media