ActualitéMidem 2016

Klang veut développer la réalité virtuelle en acoustique

A l'occasion du Midem de Cannes, Frenchweb propose une série d'entreprises prometteuses dans le secteur de la musique. Elles réinventent les usages dans la consommation des contenus musicaux. (5/5)
 

La réalité virtuelle n’est pas exclusivement réservée à la vidéo, elle peut être aussi transposée à l’audio. C’est du moins ce dont est convaincu Klang. Signifiant «son» en allemand, la start-up allemande s’est positionnée sur le marché de la musique en 3D.

Pour réaliser ce voyage musical d’un nouveau genre, la société basée à Aix-la-Chapelle a mis au point une solution, reposant sur des algorithmes, permettant de décupler les ondes musicales dans les oreilles. Conçue pour améliorer l’expérience des musiciens sur scène, cette technologie s’expérimente uniquement avec un casque afin d’entendre réellement les effets de la musique en 3D. D'ores et déjà, plusieurs artistes ont été conquis par cette innovation, à l'image du groupe de rock américain System of a Down.

«Appartenir à une nouvelle ère»

Dans l’optique du développement de sa solution, Klang vient de boucler une deuxième levée de fonds auprès d’investisseurs privés et d’institutionnels. Ce nouveau tour de table permet de porter le montant total de l’investissement perçu par la société à 7 chiffres depuis sa création en 2014. Toutefois, la start-up n’a pas souhaité communiquer sur le montant exact de ses opérations.

Ingénieur et docteur en philosophie d’acoustique, Pascal Dietrich, co-fondateur de Klang, veut désormais aller plus loin en développant cette technologie dans la réalité virtuelle acoustique. «Nous voulons appartenir à une nouvelle ère avec le son en 3D et de nouvelles manières d’écoute et d’interaction avec la musique», explique-t-il. 

[tabs][tab title= »Interview de Pascal Dietrich, fondateur de KLANG »]

Pascal Dietrich PhotoLE PODCAST : Avec Pascal Dietrich de KLANG

 

 

[sc_embed_player_template1 fileurl= »http://www.frenchweb.fr/wp-content/uploads/2016/05/F-2.mp3″]

[/tab][/tabs]

Dans la même série: Barry Palmer, cofondateur de Kombie.

Lire aussi: SoundGrabber, le Tinder français de la musique, en compétition au Midem de Cannes

Les algorithmes de Mimi Hearing veulent faire du bien aux oreilles

Moodelizer adapte la musique aux émotions suscitées par un film

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This