ActualitéInvestissementsLes levées de fonds

Kzen lève 4 millions de dollars pour développer un crypto wallet «plus simple et plus sûr»

Le montant

Kzen, la startup israélienne qui développe un crypto wallet, annonce une levée de 4 millions de dollars menée par  Benson Oak Ventures. Plusieurs autres investisseurs ont participé comme  Elron, Samsung NEXT,  FJ Labs ou encore des business angels à l’instar de Pierre Kosciusko-Morizet ou Jean-David Blanc.

Le marché

Les solutions de crypto wallets sont nombreuses sur le marché. Pourtant, c’est justement ce secteur que souhaite faire bouger Kzen en proposant une solution que l’entreprise qualifie de supérieure en termes de sécurité et simple à utiliser. L’idée à germer dans l’esprit des co-fondateurs il y a un an et demi. « Nous vous proposerons le premier porte-monnaie numérique sans conservation qui éliminera le besoin de sécuriser et de gérer vos clés privées. Nous utilisons une approche logicielle ‘mobile first’ avec une cryptographie de pointe pour sécuriser vos crypto-actifs », décrit Kzen.

Pour cela, Kzen explique avoir trouvé une manière de générer et gérer les clés privées qui réduiraient de manière significative, voire réglerait les problèmes de failles de sécurité et d’erreur humaine.

Les objectifs de la Start-up

Avec cette levée Kzen souhaite continuer à développer et diffuser sa solution de crypto wallet.

Kzen: les données clés

Fondateurs: Ouriel Ohayon, Gary Benattar, Tal Be’ery, Omer Shlomovits
Activité: crypto wallet
Financement: 4 millions de dollars en septembre 2018

Tags

Innocentia Agbe

Journaliste chez FrenchWeb / Le Journal des RH - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Kzen lève 4 millions de dollars pour développer un crypto wallet «plus simple et plus sûr»
Le téléchargement de TikTok et WeChat interdit dès dimanche aux États-Unis
PayFit : une politique de télétravail faite de confiance et de mobilité géographique
Jeux vidéo: pourquoi l’avenir des consoles reste incertain
Apple poursuit sa conquête du marché indien avec l’ouverture de son premier magasin en ligne
Glwadys Le Moulnier : « La classe sociale détermine la difficulté avec laquelle on peut entreprendre »
Coronavirus, racisme, élections: comment Facebook veut calmer les échanges entre ses employés
Copy link