ActualitéTech

La Cnil condamne Google à 150 000 euros d’amende pour sa politique de confidentialité

BREVE – La Commission nationale informatique et libertés a condamné Google à 150 000 euros d’amende, soit le maximum possible pour cette autorité administrative, pour non-respect de la loi informatique et libertés. Cette condamnation s’accompagne de l’obligation d’une diffusion d’un communiqué sur son site, pour une durée de 48 heures, dans les huit jour au plus tard qui suivent cette décision.

En cause ? La fusion des règles de confidentialité entre les différentes services proposés par le groupe (Gmail, YouTube, Google Maps, Google Drive, Google Docs…) survenue il y a deux ans ne respecterait pas plusieurs points de la fameuse loi. Plus précisément, « la société n’informe pas suffisamment ses utilisateurs des conditions et finalités de traitement de leurs données personnelles. […] Par conséquent, ils ne sont pas mis en mesure d’exercer leurs droits, notamment d’accès, d’opposition ou d’effacement ».

Le regroupement des différentes politiques de confidentialité permet également au géant de Moutain View de recouper les données privées des utilisateurs sur chacun des services afin de proposer des publicités plus ciblées. Il « s’autorise enfin, sans base légale, à procéder à la combinaison de l’intégralité des données qu’elle collecte sur les utilisateurs à travers l’ensemble de ses services » précise la Cnil.

Le G29, le groupe des Cnil européennes, avait déjà mené une enquête et estimait que la politique de confidentialité de Google « n’était pas conforme au cadre juridique européen. […] La société Google Inc. n’ayant pas donné de suite effective à celles-ci, six autorités européennes ont engagé à son encontre des procédures répressives, chacune en ce qui la concerne ». Affaire à suivre donc.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

9 commentaires

  1. Bref, pour Google c’est comme un euro symbolique !

  2. Thierry_Moussu Je trouve que le montant n’est pas très « In Your Face!’ pour un tel groupe..

  3. ebellity parce que la condamnation est faible ? J avoue c est peanuts pour Google

  4. frenchweb un peu comme si on me condamnait à 1 centime d’amende…

Bouton retour en haut de la page
La Cnil condamne Google à 150 000 euros d’amende pour sa politique de confidentialité
Par sécurité, Joe Biden devra-t-il renoncer à son vélo interactif Peloton?
loon
Alphabet décide d’en finir avec Loon, son projet d’accès Internet par ballons
Animal Crossing, Among Us, FIFA… : retour sur ces jeux vidéo dopés par la pandémie
Facebook: le conseil des sages va décider si Donald Trump peut revenir sur le réseau
parler
Justice: Amazon ne sera pas contraint d’héberger le réseau social Parler
Instacart se sépare de 1 900 employés dont 10 travailleurs syndiqués