Actualité

La concentration des FAI en France aurait détruit plus de 1500 emplois

La concentration des fournisseurs d’accès à Internet n’est pas sans impact sur l’emploi d’un grand nombres de salariés. Le dernier rachat en date, celui d’Alice par Free devrait s’avérer particulierement impactant avec la suppression de plus d’un quarts des effectifs, soit au moins 320 postes selon Les Echos. Après le rachat de Club Internet, et d’AOL par Neuf-Cegetel, de Neuf-Cegetel par SFR, la fusion Noos / Numéricable, et les nombreux rapprochements entre FAI depuis 5 ans, plus de 1500 emplois principalement dans les fonctions marketing, administratives et techniques auraient été détruits.

Tags

Richard Menneveux

CEO & Editor in Chief@Decode Media / Pour me contacter: richard@decode.media / Pour communiquer sur FrenchWeb, devenez partenaire, cliquez ici.

2 commentaires

  1. Il faut même remonter plus loin que ça, il y a 8 ans. Je suis un ancien d’infonie.fr, devenu tiscali.fr (qui avait avalé un paquet de sites), devenu alice, qui devient Free..

    Rien que chez Infonie, il y a 8 ans, 140 emplois avaient été supprimés…

La concentration des FAI en France aurait détruit plus de 1500 emplois
Le téléchargement de TikTok et WeChat interdit dès dimanche aux États-Unis
PayFit : une politique de télétravail faite de confiance et de mobilité géographique
Jeux vidéo: pourquoi l’avenir des consoles reste incertain
Apple poursuit sa conquête du marché indien avec l’ouverture de son premier magasin en ligne
Glwadys Le Moulnier : « La classe sociale détermine la difficulté avec laquelle on peut entreprendre »
Coronavirus, racisme, élections: comment Facebook veut calmer les échanges entre ses employés
Copy link