Actualité

La concentration des FAI en France aurait détruit plus de 1500 emplois

La concentration des fournisseurs d’accès à Internet n’est pas sans impact sur l’emploi d’un grand nombres de salariés. Le dernier rachat en date, celui d’Alice par Free devrait s’avérer particulierement impactant avec la suppression de plus d’un quarts des effectifs, soit au moins 320 postes selon Les Echos. Après le rachat de Club Internet, et d’AOL par Neuf-Cegetel, de Neuf-Cegetel par SFR, la fusion Noos / Numéricable, et les nombreux rapprochements entre FAI depuis 5 ans, plus de 1500 emplois principalement dans les fonctions marketing, administratives et techniques auraient été détruits.

Tags

Richard Menneveux

CEO @AdsVark Media Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

2 thoughts on “La concentration des FAI en France aurait détruit plus de 1500 emplois”

  1. Il faut même remonter plus loin que ça, il y a 8 ans. Je suis un ancien d’infonie.fr, devenu tiscali.fr (qui avait avalé un paquet de sites), devenu alice, qui devient Free..

    Rien que chez Infonie, il y a 8 ans, 140 emplois avaient été supprimés…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This