ActualitéAmérique du sudBusinessFoodTechInvestissementsLes levées de fondsRetail & eCommerceStartup

La licorne colombienne Rappi lève 200 millions de dollars pour concurrencer Amazon et UberEATS en Amérique latine

Le montant

La start-up colombienne Rappi, qui développe un service de livraison à la demande, a bouclé un tour de table de 200 millions de dollars mené par DST Global. Les investisseurs historiques, Sequoia Capital et Andreessen Horowitz, ont également participé à l’opération. Celle-ci permet à la jeune pousse d’atteindre une valorisation d’environ un milliard de dollars, ce qui lui permet de devenir l’une des rares licornes de l’Amérique latine.

En début d’année, la société avait déjà levé 130 millions de dollars, notamment auprès du groupe allemand Delivery Hero, la maison-mère de Foodora, qui a annoncé la cession des activités du service de livraison de repas en France, ainsi qu’en Italie, aux Pays-Bas et en Australie. 

Le marché

Fondée en 2015 par Sebastián Mejía, Felipe Villamarin et Simón Borrero, Rappi déploie un service de livraison à la demande en Colombie, au Mexique, au Brésil et en Argentine. A ses débuts, la société proposait la livraison de boissons, mais elle a progressivement étendu son offre pour livrer des repas, des produits d’épicerie, des produits électroniques ou encore des médicaments. 

Rappi propose également une fonction de retrait d’argent qui permet aux utilisateurs de payer en amont avec une carte de crédit pour se faire livrer des espèces. Pour se rémunérer, la société facture un dollar par livraison. Afin de maîtriser ses coûts, la jeune pousse basée à Bogota mise sur une flotte de coursiers qui utilisent uniquement des motos et des vélos. 

Sur le marché de la livraison à la demande, Rappi doit faire face à la concurrence du géant américain Amazon et de l’Espagnol Glovo, présent en Argentine, qui a levé 115 millions d’euros en juillet. De plus, la société doit également affronter UberEATS, qui opère dans toute l’Amérique latine, sur le segment de la livraison de repas à domicile.

Les objectifs 

Ce tour de table doit permettre à Rappi de décupler sa force de frappe en Amérique latine. La société prévoit notamment de se renforcer pour contrer UberEATS sur le continent.

Rappi : les données clés

Fondateurs : Sebastián Mejía, Felipe Villamarin et Simón Borrero
Création : 2015
Siège social : Bogota (Colombie)
Activité : service de livraison à la demande
Financement : 200 millions de dollars en août 2018

Tags
Plus d'infos

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This
Fermer