ActualitéBusinessInvestissementsLes levées de fondsStartupTransport

L’Espagnol Glovo lève 115 millions d’euros pour déployer son service de livraison dans le monde entier

Le montant

La start-up espagnole Glovo, spécialisée dans la livraison à la demande, a bouclé un tour de table de 115 millions d’euros auprès de Cathay Innovation, qui a levé 287 millions d’euros pour son premier véhicule d’investissement, du géant japonais Rakuten et du fonds espagnol Seaya Ventures. Les fonds Idinvest Partners et GR Capital, ainsi que l’opérateur de restaurants franchisés AmRest (Pizza Hut, KFC, Burger King, Starbucks…), ont également participé à l’opération. En marge de ce tour de table, Niall Wass, ancien vice-président Europe-Asie-Afrique d’Uber, a été nommé à la tête du conseil d’administration de la société barcelonaise. Cette dernière avait déjà levé 30 millions d’euros en octobre 2017.

Le marché

Fondée en 2015 par Oscar Pierre et Sacha Michaud, Glovo développe une application mobile permettant à ses utilisateurs d’acheter et de se faire livrer en moins d’une heure une large gamme de produits en tout genre, comme un repas, une paire de chaussures, un ballon ou encore un smartphone. Sur l’application, le service propose plusieurs commerces de proximité pour aider l’utilisateur à commander tout ce dont il a besoin. Glovo est disponible tout au long de la journée, entre 8 heures du matin et minuit, y compris les dimanches et les jours fériés.

Après avoir lancé son service en Espagne et en Italie à ses débuts, la société espagnole a progressivement élargi son champ d’action en Europe, notamment à Paris depuis l’été 2016. La jeune pousse est également opérationnelle en Roumanie, au Portugal, en Turquie, au Brésil, en Argentine, au Pérou, en Uruguay, en Equateur, au Costa Rica, au Guatemala, au Chili, au Panama, en Egypte et au Maroc. Au total, Glovo est désormais présent dans 61 villes situées dans 17 pays à travers le monde, dont 21 en Espagne.

Sur le marché de la livraison de tout produit en une heure, Glovo entre en concurrence avec Amazon et son offre Prime Now, qui assure les livraisons en une heure. Glovo se positionne également sur le segment de la livraison de repas où les acteurs de la FoodTech sont très nombreux, à l’image d’UberEATS, Foodora et Deliveroo.

Les objectifs 

Avec ce tour de table, Glovo prévoit de poursuivre son expansion à l’international, en mettant l’accent sur l’Amérique latine et la région EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique). En parallèle, la société compte renforcer son équipe technique, en recrutant plus de 100 ingénieurs dans les prochains mois, pour «devenir le meilleur hub technologique d’Europe du Sud». «Ma priorité est d’investir dans le développement de notre équipe technique pour continuer d’optimiser la plateforme et d’offrir le meilleur service du secteur en améliorant nos trois axes principaux, à savoir les livreurs, les utilisateurs et les magasins, pour devenir leur application de livraison de référence», indique Oscar Pierre, co-fondateur de Glovo.

Glovo : les données clés

Fondateurs : Oscar Pierre et Sacha Michaud
Création : 2015
Siège social : Barcelone
Activité : livraison de produits en une heure
Financement : 115 millions d’euros en juillet 2018

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIAPour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
L’Espagnol Glovo lève 115 millions d’euros pour déployer son service de livraison dans le monde entier
Reconnaissance faciale
Inégalités, préjugés: des chercheurs appellent à réguler l’intelligence artificielle
Aircall lance une marketplace pour créer un écosystème d’applications B2B autour de la téléphonie
FinTech : Qwil lève 24,4 millions de dollars pour accorder des prêts aux freelances et aux petites entreprises
Recrutement international: le Lillois Cooptalis lève 14 millions d’euros pour financer son expansion
Yubo, le réseau social pour les adolescents, lève 11 millions d’euros
Pourquoi la voiture autonome se fait toujours attendre
Copy link