ActualitéArts et CulturesEtudes

La musique en streaming s’envole, les ventes digitales trinquent

Les offres de musique à la demande s’exercent au détriment des ventes digitales d’albums, selon la dernière étude Nielsen sur le marché américain. Au total, le volume de « stream » audio et vidéo est passé de 49,51 milliards d’unités à 70,29 milliards en 2014, en hausse de 42%.

Dans le même temps, les ventes digitales de titres ont chuté de 13% – de 682,2 millions d’unités en 2013 à 593,6 millions. Les ventes d’album voient elles aussi leurs ventes baisser de 60,8 millions d’unités à 53,8 millions, soit une baisse de 11,6%.

Des chiffres qui sonnent juste au moment où Apple a racheté Beats Electronics pour 3 milliards de dollars, mettant ainsi la main sur Beats Music, son service de streaming. En janvier dernier, iTunes avait en effet connu la première baisse (5,7%) de ses ventes annuelles selon Nielsen SoundScan. Cette semaine, Google a racheté le service de streaming de musique sur mesure Songza.

Les deux groupes espèrent rattraper ainsi leur retard sur un marché encore dominé par Spotify et Deezer. Le Suédois affirmait avoir franchi en mai les 10 millions d’abonnés dans le monde, là où le Français en annonçait 5 millions en novembre.

A noter toutefois que Google est un acteur incontournable sur le marché de la musique en streaming avec YouTube. Il souhaite d’ailleurs rapprocher son service des labels et maisons de disque pour compléter son catalogue. Une volonté qui inquiète. Plusieurs labels indépendants ont porté plainte devant la Commission européenne pour « abus de position dominante », YouTube voulant supprimer les publicités en pré-roll (et donc les revenus générés) de leurs vidéos s’ils n’acceptent pas les nouvelles conditions. 

 

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits
Tags
atelier-platform

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

1 thought on “La musique en streaming s’envole, les ventes digitales trinquent”

  1. Bravo le stream musicale ou video, pollution a gogo, saturation a venir de la bande passante… mais quel egoisme ! le cout ecologique a venir est calculé? quel interet de streamer 99 fois la meme chanson? et les artistes au final ils vont gagner encore moins? tu stream 99 fois une chanson vs tu achete 1 fois un titre.
    Il est tant de se reveiller les artistes il y a des alternatives http://www.wiseband.com , http://www.vendresamusique.comhttp://www.bandcamp.com c’est vous qui decidez au final vers ou vous voulez orienter le marche…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This