ActualitéStartupStartup du jour

La start-up du jour: FleetNote cible la gestion du parc automobile des PME

  • L’entreprise de demain
Chaque jour, Frenchweb met en avant une jeune entreprise en croissance pour découvrir sa stratégie et ses objectifs de développement.

Vous avez fondé une société en croissance?  Faites vous connaître!

Gérer une flotte automobile, pour une jeune entreprise, peut s’avérer onéreux et long. FleetNote propose donc un système de gestion de parc automobile consacré aux entreprises. Sur un marché déjà très concurrentiel, l’application FleetNote a été lancée en novembre 2014. Plus de détails avec Maxime Sartorius, fondateur de cette start-up.

Frenchweb: En quoi consiste l’activité de FleetNote ? 

Maxime Sartorius, fondateur de FleetNote

Maxime Sartorius: Lorsqu’une entreprise grandit, elle a de plus en plus de difficultés à suivre sa flotte automobile. Or, les coûts et le temps attribués à cette tâche ne sont pas négligeables. De plus, si les très grandes entreprises disposent de nombreuses solutions, les autres organisations peinent à trouver une réponse adaptée. Pour ces raisons, FleetNote a souhaité proposer gratuitement une application de pilotage de parc automobile en ligne dédiée aux entreprises, sociétés et collectivités afin de s’affranchir facilement du traditionnel fichier Excel.

Comment fonctionne FleetNote ?

Le système est constitué d’une interface entreprise et d’une interface conducteur dont l’ergonomie a été conçue spécifiquement pour fonctionner sur smartphone. FleetNote ne nécessite pas d’installation de boitier de géolocalisation. L’application est activée en 5 minutes par l’ouverture d’un compte sur internet. Elle fonctionne particulièrement bien à l’aide de connecteurs qui permettent à l’entreprise d’importer et mieux partager les données déjà disponibles et souvent inexploitées, comme les données de consommation issues des cartes carburant professionnelles par exemple.

Comment avez-vous eu l’idée de créer cette start-up ?

J’ai créé en 2010 une première société indépendante dédiée au service et au conseil de gestion de flotte, Direct Fleet. Nous y avons rencontré de nombreux cas d’entreprises de petites et de très grandes tailles. Nous avons systématiquement constaté, d’une part, l’absence d’outils intelligents susceptibles d’impliquer les conducteurs des véhicules d’entreprises (qui peuvent impacter sur près de 40% du coût total du véhicule: carburant, sinistralité, frais de remise en état …), et d’autre part,  le manque de solution simple, facile et gratuite pour les entreprises ou organisations confrontées à un parc automobile qui s’agrandit… Enfin, nous partageons la conviction que l’évolution technologique embarquée et la communication entre véhicule et smartphone risquent d’ouvrir de nombreuses opportunités à tous ceux qui souhaitent faciliter la vie des conducteurs et des entreprises…

Qui sont vos clients ? 

Nos clients sont des entreprises et collectivités avec des flottes automobiles autour de 20-60 véhicules.

Avez-vous noué des partenariats ? 

Nous avons été accompagnés par la Banque publique d’investissement (BPI) en phase d’amorçage. Nous recherchons actuellement des partenaires commerciaux susceptibles d’être intéressés par notre démarche (constructeurs, distributeurs de carburant, assureurs et courtiers, réseau d’entretien et réparation …) et souhaitant proposer FleetNote à leurs clients.

Quel est votre modèle économique ?

Nous avons souhaité proposer l’offre FleetNote en mode « Freemium ».

Le « Pack gratuit » permet à l’entreprise de se doter de l’outil de base FleetNote et de piloter sa flotte automobile avec des fonctionnalités déjà très abouties. Lorsque l’entreprise souhaite partager les informations avec ses conducteurs à travers l’interface conducteur ou bien avec d’autres collaborateurs en interne, elle peut alors souscrire un abonnement mensuel sans engagement de durée qui va de 39 euros/mois (pour 10 conducteurs) à 129 euros/mois (pour 100 conducteurs).

Qui sont vos concurrents ? 

D’autres intervenants du marché proposent des logiciels de gestion de flotte automobile experts (comme Digiparc, Car Fleet, WinFlotte, GeFA, ndlr) ou bien des solutions de géolocalisation, souvent conçus pour les gestionnaires de parcs ou responsables d’exploitation. Ces offres logicielles sont généralement payantes, orientées vers des entreprises et organisations dotées de parcs automobiles plutôt conséquents (+ de 150 véhicules) désireuses de se doter d’un ERP de gestion de parc automobile ou bien à la recherche d’un outil opérationnel pour optimiser les circuits de livraison.

Mais nous considérons que nous ne connaissons pas de concurrent direct en France. FleetNote est l’unique plate-forme disposant d’un accès réellement gratuit.

Que faisiez-vous avant de fonder FleetNote ? 

J’ai créé en 2010 une société de service spécialisée en conseil et gestion déléguée de flotte de véhicules, après 20 années passées dans de grands groupes, en France et à l’étranger, souvent proches de l’automobile, à des fonctions de management.

Quel est le meilleur conseil que l’on vous ait donné ?

Ne pas avoir peur de perdre son job, oser ! … conseil tout simplement vécu.

[tabs]

[tab title= »Les données clés »]

Fondateur: Maxime Sartorius

Financement: fonds propres, levée de fonds envisagée à moyen terme.

Date de création: février 2014

Société basée à: Aix-en-Provence

Effectifs: 6 personnes

[/tab]

[/tabs]

 

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Tags

Camille Adaoust

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

1 thought on “La start-up du jour: FleetNote cible la gestion du parc automobile des PME”

  1. Marché de niche …. mais concept intéressant. A voir si le business model est viable sur de l’abonnement pur. Il va falloir monétiser la partie gratuite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This