ActualitéCrowdfundingStartup du jour

La start-up du jour: MrCrowdfunding, un AngelList du financement participatif

La Startup du jour vous est présentée par Sellsy, le meilleur outil pour gérer vos ventes:
  • Logiciel collaboratif web et mobile
  • CRM puissant et productif
  • Facturation et calcul de marge
  Vous souhaitez également parrainer la Startup du jour ? Pour en savoir plus, cliquez ici

Frenchweb vous propose aujourd’hui de découvrir MrCrowdfundingcette start-up parisienne édite un site (encore en version bêta) qui agrège les projets de financement par thématique (technologie, musique, jeux…). Elle rassemble pour l’instant ceux parus sur quatre plate-formes: les américaines Kickstarter et Indiegogo, et deux sites français KissKissBankBank et Ulule. D’autres plateformes devraient être ajoutées ultérieurement. Les contributeurs peuvent y consulter des prévisions et des statistiques sur l’évolution des campagnes. L’objectif est de permettre aux investisseurs de repérer les projets qui les intéressent vraiment, dans une logique similaire à celle du site américain AngelList, à ceci près qu’il s’agit uniquement de projet en recherche de fonds via le financement participatif.

Plus de détails avec Matthieu Bourgeaux, cofondateur de cette toute jeune start-up:

Comment avez-vous eu l’idée de créer cette start-up?

Matthieu Bourgeaux : Après avoir passé un an dans des fonds de capital-risque, nous avons construit (avec l’aide d’un ami data scientist) pour notre usage personnel un agrégateur de projets de crowdfunding regroupant les plateformes leaders aux Etats-Unis et en Europe (nous avons choisi Kickstarter, Indiegogo, Ulule et KissKissBankBank). Nous avons pensé il y a quelques mois qu’il pouvait être intéressant de permettre au public d’utiliser cet outil.

Matthieu BOURGEAUX
Matthieu Bourgeaux, cofondateur de MrCrowdfunding

A quel besoin répondez-vous ?

Comme tout secteur économique en fort développement, le crowdfunding voit le nombre de ses acteurs se démultiplier rapidement, que ce soit du côté des porteurs de projets ou des plateformes. Le panorama du financement participatif est donc aujourd’hui très confus pour les contributeurs comme vous et moi : le flux de projets devient énorme, et ceux-ci sont de plus en plus dispersés sur des plateformes dont le nombre ne cesse de croitre.

Nous répondons donc au besoin de clarté des contributeurs dans leur recherche de projets en leur proposant une plate-forme unique avec des critères de recherche pertinents, et en leur fournissant des prévisions et des statistiques sur les différentes campagnes.

Qui sont vos clients?

Nos clients sont les porteurs de projets et les institutionnels qui font de la veille (investisseurs professionnels, producteurs artistiques et entreprises high-tech).

Quel est votre modèle économique ?

Notre business model n’est pas encore défini. Nous sommes sollicités par quelques sociétés et investisseurs professionnels qui souhaitent faire de la veille très ciblée de projets. La mise en avant de projets est aussi à l’étude. Pour l’instant nous nous concentrons sur la croissance de notre base d’utilisateurs et l’enrichissement des fonctionnalités de recherche et de statistiques de notre plateforme.

Qui sont vos concurrents?

Nos concurrents sont peu nombreux et proposent des services incomplets aujourd’hui. Il existe quelques agrégateurs américains qui, selon nous, ne répondent pas au besoin de la communauté, comme CF4All ou Crowdfundfusion, et des sites de statistiques sur les campagnes qui se cantonnent aux projets Kickstarter, comme Kicktraq et Kickspy. Il y a une vraie barrière technologique à l’entrée pour être capable à la fois d’agréger un grand nombre de projets et de développer des modèles statistiques sur les campagnes.

Avez-vous déjà organisé une levée de fonds? Si oui auprès de qui, quand et combien? Sinon, est-ce envisagé?

Nous n’avons pas levé de fonds à ce jour, mais une première levée de fonds est envisagée au premier semestre 2015.

Bénéficiez-vous de soutiens particuliers?

Nous avançons seuls pour l’instant, et bénéficions essentiellement d’un fort soutien de la communauté d’acteurs du financement participatif. Nous sentons que notre initiative est chaleureusement saluée par les personnes qui s’intéressent au crowdfunding.

Quelle a été l’une des premières problématiques dans votre développement, et comment y avez-vous fait face ?

L’une des difficultés a été d’adapter nos algorithmes à chacune des plateformes, qui ont toutes des spécificités différentes (fuseaux horaires, devises, catégories, etc), et de nettoyer les données pour proposer un rendu clair et agréable. Il a fallu être tenace pour retravailler sans cesse notre outil.

Que faisiez-vous avant de monter cette société ?

Nous avons fini nos études récemment et avons tous les deux travaillé dans des fonds de capital-risque parisiens.

Quel est le meilleur conseil que l’on vous ait donné et par qui ?

Soyez toujours à l’écoute de ce que l’on vous dit sur votre projet, mais soyez aussi conscients de ce que vous savez, et apprenez à apprécier la valeur des remarques en fonction des personnes qui les font. Les meilleures ne sont pas toujours celles que l’on croit. Conseil qui nous a été donné par un vieux routier de l’entrepreneuriat.

Quelle est la personnalité que vous admirez le plus ?

Yvon Chouinard, le fondateur de Patagonia. C’est un des très rares grands entrepreneurs à avoir réussi à créer une société prospère qui repose sur sa passion et ses valeurs personnelles. J’admire la détermination avec laquelle il a pensé et créé Patagonia depuis le début, et a réussi à la porter, en 40 ans jusqu’à 600 millions de dollars de chiffres d’affaires. Je vous invite d’ailleurs à lire son livre « Let my people go surfing » qui est excellent.

Fondateurs: Julien Demoutiez et Matthieu Bourgeaux

Investisseurs: capital détenu à 100% par les fondateurs

Date de création: juin 2014

Société basée à : Paris

Effectifs: 2 personnes, 0 salarié

  • L’entreprise de demain
Chaque jour, Frenchweb met en avant une jeune entreprise en croissance pour découvrir sa stratégie et ses objectifs de développement.

Vous avez fondé une société en croissance?  Faites vous connaître!

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

  1. Greetings from Ramisajaona Jean-Luc Olivier,

    I am inviting you to Invest in Africa
    to change the world.

    Highly appreciate your kind reply.

    Best regards,

    Fitiavana transportation

    Jean-Luc Olivier Ramisajaona | Chairman & Social Entrepreneur

    Logement 88F – Fr 3504 Ankofafalahy Ambany

    Madagascar, Indian/Fianarantsoa

    Mobile/SMS: 261328183544

    E-mail: inforamisajaona@moov.mg

Bouton retour en haut de la page
La start-up du jour: MrCrowdfunding, un AngelList du financement participatif
Vinted poursuit sa conquête de l’Europe avec le rachat de son concurrent United Wardrobe
Comment réussir son entretien en visio?
Médias: les Français moins enclins à payer pour s’informer que la moyenne mondiale
Alchimie cherche des fonds du coté d’Euronext Growth
Quelle est cette startup que s’arrachent les investisseurs français?
Cloud gaming: après Google et Amazon, Facebook se lance sur ce marché à un demi-milliard de dollars