ActualitéServicesStartup du jourTech

La start-up du jour: TapPublisher veut faciliter la création d’apps mobiles avec le « glisser-déposer »

  • L’entreprise de demain
Chaque jour, Frenchweb met en avant une jeune entreprise en croissance pour découvrir sa stratégie et ses objectifs de développement.

Vous avez fondé une société en croissance?  Faites vous connaître!

Frenchweb vous propose aujourd’hui de découvrir TapPublisher, une start-up fondée en 2014 (mais dont le projet a commencé en 2012) par Frédéric Aloé et Hervé Piedvache. Elle édite plate-forme de création d’applications mobile dont l’interface repose sur le « glisser-déposer ». Un marché qui positionne la société face à des acteurs comme GoodBarber. Plus de détails avec Frédéric Aloé, cofondateur.

tappublisherFrenchweb : Comment avez-vous eu l’idée de votre société ?

Frédéric Aloé : L’idée est venue en 2011 de deux constats. Il y avait une demande pour faire des apps mobiles de petits acteurs du Web (bloggers, PME), mais avec des budgets très limités, inférieurs à 1000 euros, donc impossible à réaliser par les circuits traditionnels (développeurs indépendants, WebAgency). D’autre part, il existait de nombreux outils et services permettant de produire du contenu web, comme WordPress, Prestashop ou Wix, mais rien pour les applis mobiles natives.

La plupart des gens se tournaient donc vers des webapps, mais qui offraient une expérience utilisateur assez mauvaise. Nous avons donc réfléchi à une solution simple et abordable par des néophytes qui permettrait de créer des apps mobiles natives, de qualité, pour Android et iOS.

A quel besoin apportez-vous une réponse ?

Notre solution permet à tous ceux qui ont déjà une présence Web ou à des producteurs de contenus (Bloggers, YouTubers, magazines) de créer une app mobile en quelques clics et de la publier sur les différents stores, sans aucune programmation, ni connaissance technique.

Ils peuvent intégrer un très grand nombre de services –  parmi lesquels WordPress, YouTube, Dailymotion, Instagram, Flickr, SoundCloud, Facebook, Twitter, Instagram – pour concevoir une app qui leur permet de rester connecter avec les clients sur mobiles, avec une expérience utilisateur optimum.

Tout ceci se fait en drag & drop avec un éditeur WYSIWYG (What You See Is What You Get, ndlr). Nous avons choisi de développer un éditeur d’application natif pour MacOS, qui permet de créer facilement une app, d’intégrer et configurer les différents modules, de customiser le design et de gérer la présence sur l’AppStore. Pour l’instant, le service ne permet de créer que des apps pour iPhone, mais une version pour Android sortira début 2015.

Très simplement, quel est votre modèle économique ? 

Nous avons 3 offres :

  • une offre où tout est compris à 39 euros par mois ;
  • une offre premium qui apporte des prestations graphiques et des développements customs comme l’intégration d’API métier spécifique ;
  • une offre gratuite, financée par la publicité.

 

tappublisher2Qui sont vos compétiteurs ?

MobileRoadie.com avec une offre très premium et très chère à 1 500 euros par an minimum, Shoutem.com et BiznessApps.com plus orienté sur le local business US, avec un éditeur web-based

Sur ce marché, quel est votre principal atout ?

Une production d’application native ultra simplifiée et très automatisée jusqu’à la mise sur le store.

Quel est le meilleur conseil que l’on vous ait donné et par qui ?

« Stay hungry, stay foolish” ( « rester affamé, rester idiot », ndlr), pour ne citer qu’un extrait du discours de Steve Jobs à Stanford University en 2005.

Quelle est la personnalité que vous admirez le plus ?

Steve Jobs, pour sa capacité à vulgariser les technologies pour tous.

Fondateurs : Frédéric Aloé et Hervé Piedvache

Investisseurs : Aucun

Date de création : mai 2014, le projet a démarré début 2012

Société basée à : Paris, 9ème

Crédit photo : TapPublisher

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

  1. Vous n’avez pas cité dans vos concurrents Goodbarber. Société Française basé en Corse elle est l’une des leader dans se marchéavec une offre bien plus abordable autour des 300€ et très complète (nombreuses sources, régie pub interne/externe, statistiques, notifications, nombreux designs et un cms interne avec backend)

Bouton retour en haut de la page
La start-up du jour: TapPublisher veut faciliter la création d’apps mobiles avec le « glisser-déposer »
carrefour
La Cnil condamne Carrefour à une amende de 3 millions d’euros pour manquements au RGPD
Télétravail: quelles sont les principales mesures validées par la majorité des partenaires sociaux?
Comment le service de location de voitures Carlili veut s’étendre en France
General Electric s’apprête à supprimer près de 300 postes en France
Unacademy
EdTech: Unacademy lève de nouveaux fonds pour atteindre une valorisation de 2 milliards de dollars
Blast, un programme soutenu par Starburst qui veut faire exploser les startups françaises du spatial