ActualitéStartup du jour

La start-up du jour: un ex-Google veut transformer le travail collaboratif avec Neediz

La Startup du jour vous est présentée par Sellsy, le meilleur outil pour gérer vos ventes:
  • Logiciel collaboratif web et mobile
  • CRM puissant et productif
  • Facturation et calcul de marge
  Vous souhaitez également parrainer la Startup du jour ? Pour en savoir plus, cliquez ici

Frenchweb vous propose aujourd’hui de découvrir Neediz cette start-up des Hauts-de-Seine qui commercialise en mode Saas une application dont l’objet est d’améliorer la transmission d’informations entre collaborateurs. Automatiquement, elle écume le contenu des e-mails et éventuellement des documents qu’on lui soumet et génère des dossiers par client ou par projet. Le but est d’arriver à mieux mutualiser les informations entre collègues. Sur ce marché, se positionnent également des acteurs comme Azendoo (qui propose des formules à 4 et 8 euros par mois et par utlisateur), Front ou Squadmail.

Plus de détails avec Pierre Putois, cofondateur de la start-up:

Frenchweb: Comment avez-vous eu l’idée de créer cette start-up ?

Pierre Putois: En voyant qu’on demandait à des gens de remplir des CRM alors que l’information était déjà dans leur boite mail, ou encore que des départs en congé maternité se soldaient par du travail supplémentaire pour les collaborateurs, obligés de faire des dossiers de passation manuellement… Pour nous ces situations sont des aveux d’échec de l’informatique.

pierre-putois
Pierre Putois

Qui sont vos clients?

Nous travaillons beaucoup avec des agences de communication qui voient l’intérêt à regrouper la donnée échangée quotidiennement et la rendre facilement accessible pour les collaborateurs et les managers.

Quel est votre modèle économique ? 

Il y a deux grands modes de paiement pour utiliser notre application : à la licence, entre 9 et 12 euros par mois et par utilisateur, et à l’acte en fonction du volume de documents et d’e-mails traités. Cette deuxième solution est particulièrement adaptée pour constituer ponctuellement un dossier “urgent”.

Qui sont vos concurrents ?

Nous avons des concurrents directs, notamment sur la gestion et le partage des emails (Front, Squadmail, etc…) et des concurrents indirects qui contiennent une partie de la connaissance de l’entreprise (CRM, gestion de projet). Nous essayons de nous positionner différemment : nous voulons capitaliser sur les outils existants, pas en imposer un nouveau.

Bénéficiez-vous de soutiens particuliers?

Nous avons été incubés Advancia au tout début du projet. Nous sommes lauréats Scientipôle Initiative 2014 et sommes également accompagnés par JETRO, Ubifrance et la COFACE dans notre démarche de revente au Japon.

Avez-vous déjà organisé une levée de fonds? Si oui auprès de qui, quand et combien? Sinon, est-ce envisagé?

Nous n’avons pas organisé de levée de fonds pour l’instant. Nous avons plutôt choisi de nous concentrer sur le produit et sa commercialisation jusqu’ici. Aujourd’hui nous envisageons de nous mettre en démarche active sur ce sujet, et bien entendu nous ne nous fermons aucune porte.

Quelle a été l’une des premières problématiques dans votre développement, et comment y avez-vous fait face ?

La problématique du financement en amorçage est réélle, même si je pense que la Fance est un des meilleurs endroits du monde pour créer sa start-up, une fois mise de côté “l’anomalie” de la Vallée. Pour y pallier, nous avons fait des missions d’accompagnement étroitement liées à notre outil, afin de pouvoir faire vivre l’entreprise en même temps que nous apprenions sur notre application.

Que faisiez-vous avant  de monter ce site ?

J’étais analyste chez Google. Je travaillais sur les tendances liées au digital et à la publicité en ligne pour les principaux annonceurs français.

Quel est le meilleur conseil que l’on vous ait donné et par qui ?

Quelque chose que j’ai lu à plusieurs reprises : Hire fast, fire faster. Ne pas hésiter à s’entourer dès que possible, mais avoir des objectifs clairs et des attentes tout de suite élevées. C’est vital pour une startup.

Quelle est la personnalité que vous admirez le plus ?

Elon Musk. Pour ce qu’il va encore apporter au monde les 100 prochaines années…

Fondateurs: Denys Poulat et Pierre Putois

Date de création:  septembre 2011

Société basée à : Chataney -Malabry (92)

CA 2013: 120 000 euros

Effectifs: 7 personnes dont 3 salariés

  • L’entreprise de demain
Chaque jour, Frenchweb met en avant une jeune entreprise en croissance pour découvrir sa stratégie et ses objectifs de développement.

Vous avez fondé une société en croissance?  Faites vous connaître!

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
La start-up du jour: un ex-Google veut transformer le travail collaboratif avec Neediz
Droit voisin: la presse française porte plainte contre Google
La startup Lucence Diagnostics lève 20 millions de dollars pour détecter les signes précoces de cancer
FinTech: iBanFirst met la main sur le Néerlandais NBWM
[Made in Océan Indien] Forum NxSE: lorsque la French Tech de la Réunion reçoit Emmanuel Macron…
Addactis Software, FrenchWeb, BiiG : focus sur les offres d’emploi du jour
Airbnb
Le divertissement, nouveau pilier de la stratégie d’Airbnb
Copy link