A la uneActualitéInvestissementsLes levées de fondsStartup

La start-up espagnole Ticketea lève 3 millions d’euros

La start-up Ticketea, spécialiste de la billetterie en ligne, vient de boucler un second tour de financement de 4 millions de dollars, soit un peu plus de 3 millions d’euros.

Le tour de table a notamment été réalisé auprès du nouveau fonds Seaya Ventures et doit permettre à la jeune pousse de renforcer son positionnement en Espagne mais également de s’attaquer aux pays emergents et notamment l’Amérique Latine.

Ticketea avait précédemment réalisé une première levée de fonds de 250 000 dollars (193 000 euros), puis un premier tour de table de 1,25 million de dollars (960 000 euros) fin 2010. Cette dernière opération porte le montant total des fonds levés à 5,5 millions de dollars (4,25 millions d’euros).

Positionnée sur le même marché que des startups comme Amiando, Weezevent ou encore Eventbrite et Ticketmaster, Ticketea affirme avoir écoulé près de 1,5 million de tickets et avoir géré plus de 31 000 événements, depuis le lancement officiel de sa plateforme en 2010.

Pour tirer son épingle du jeu, la start-up met notamment l’accent sur les différentes fonctionnalités sociales et marketing qui permettent aux organisateurs de promouvoir au mieux leurs événements.

Ticketea se dit rentable et affirme avoir enregistré une croissance de 120% de son chiffre d’affaires en 2012.

La jeune pousse compte désormais renforcer son développement sur le mobile.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
La start-up espagnole Ticketea lève 3 millions d’euros
[Webinar] Comment attirer plus de consommateurs en magasins grâce au Reputation Management
Macron débloque 5 milliards d’euros pour doper le financement des startups
Groupe ADP, Sephora, A.D Environnement : focus sur les offres d’emploi du jour
Next Station lève 1 million d’euros pour étendre sa plateforme de recrutement à l’étranger
La Nouvelle-Calédonie, seule terre d’Outre-mer lauréate des « Territoires d’innovation »
WeWork va « probablement repousser » son introduction en Bourse à octobre
Copy link