ActualitéHR TechManagement

La startup du jour : AllSetFor, plateforme de gestion des achats dans l’expertise et la formation professionnelle

[startupjour0]

La startup compte déjà L’Oréal, Mappy ou Celio parmi ses clients

  • L’entreprise de demain
Chaque jour, Frenchweb met en avant une jeune entreprise en croissance pour découvrir sa stratégie et ses objectifs de développement.

Vous avez fondé une société en croissance?  Faites vous connaître!

Frenchweb vous propose aujourd’hui de découvrir AllSetFor, une startup parisienne céée en 2011 qui développe et commercialise une plateforme nouvelle génération full web qui permet de gérer et d’automatiser pour le compte des entreprises leurs problématiques liées aux achats dans le domaine de l’expertise et de la formation professionnelle.

Plus de détails avec Guillaume Lablancherie, directeur général et associé.

 

FW : Comment avez-vous eu l’idée de votre société ?

allsetfor

Guillaume Lablancherie : Notre expérience et notre connaissance du monde de l’entreprise et de la formation professionnelle nous a démontré que le marché privé et public de la formation était complètement atomisé et représentait plus de 18 milliards d’euros pour plus de 58 000 organismes de formation. Nous avons alors eu l’idée d’AllSetFor.

L’expertise professionnelle se trouve quant à elle également dans les entreprises mais aussi auprès des retraités. Nous observons une complexification quotidienne des démarches administratives pour toutes les sociétés, petites ou grandes et un besoin d’accéder ou de trouver rapidement et au juste prix les experts du marché « adéquats » et « qualifiés ».

FW : A quel besoin apportez-vous une réponse ?

AllSetFor développe et commercialise une plateforme nouvelle génération « full web » permettant à l’entreprise de gérer et automatiser pour son compte ses problématiques liées aux achats dans le domaine de l’expertise et la formation professionnelle en accédant à des experts (salariés, retraités, organismes de formation et formateurs indépendants) « sourcés », « qualifiés », « scorés » dans tous les domaines d’intervention. L’entreprise « poste » en ligne son besoin (appel d’offres) et la plateforme automatise toute la partie sourcing et administrative.

Cette plateforme recense et qualifie les « experts » dans tous les domaines, propose aux entreprises de poster en ligne leurs besoins (appels d’offres) et gère pour eux tout le suivi administratif (convention, facturation, optimisation des financements, montages et suivis des dossiers de prise en charge).

Notre positionnement répond à un vrai besoin et reçoit un écho très favorable auprès des décideurs d’entreprises, en particulier auprès des directions de ressources humaines et directions de la formation mais aussi auprès des investisseurs. Nous collaborons avec des clients comme L’Oréal, Shiseido, Mappy, Celio, Lagardère, Generali, l’Ecole nationale des ponts et chaussées, Lido de Paris, Deloitte…

FW : Très simplement, comment gagnez-vous de l’argent ?

Notre business model est aujourd’hui très simple : nous prenons un pourcentage sur le « lead » généré entre l’entreprise et l’expert « sourcé et qualifié ». En début d’année 2014, la plateforme AllSetFor offrira de nouvelles fonctionnalités et services des plus novateurs avec un abonnement permettant d’y accéder.

FW : Qui sont vos compétiteurs ?

Les sociétés d’intermédiation ou organismes privés et publics dans le domaine de la formation professionnelle.

FW : A quoi ou à quelles sociétés vous compare-t-on par erreur ?

Il arrive parfois que l’on nous confonde à des courtiers ou à un annuaire professionnel.

FW : Quelle a été l’une des premières problématiques dans votre développement, et comment y avez-vous fait face ?

L’activité d’AllSetFor reposant sur une plateforme technologique, nous nous sommes associés en 2011 à une société ayant déjà développé l’outil. Nous avons ainsi accédé au marché, de façon optimale, dans un délai de trois mois.

FW : Quel est le meilleur conseil que l’on vous ait donné et par qui ?

« Tu peux avoir une très belle idée, même révolutionnaire, mais s’il n’y a pas de marché, abstiens toi ».

Fondateurs : Benoit Hebert (président) et Guillaume Lablancherie (associé)

Investisseurs : NC

Date de création : 2011

Nombre de salariés : 4

Chiffres d’affaires : N.C.

Société basée à : Paris

[startupjour1]

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

  1. Bonjour, je croyais que cette société avait été crée en 2004…? Pourquoi mentionner 2011? Parle t’on toujours de Startup pour une société crée il ya déja 10 ans…?

Bouton retour en haut de la page
La startup du jour : AllSetFor, plateforme de gestion des achats dans l’expertise et la formation professionnelle
Syntec Numérique
Syntec Numérique et TECH IN France fusionnent pour devenir l’organisation de référence de la Tech
[Evénement Virtuel] Les Nouveaux enjeux de la Digital Workplace & du Travail Hybride
Cédric O nous dévoile la seconde édition du French Tech Community Fund
Ornikar: pourquoi les auto-écoles doivent se tourner vers le digital
IA: Accenture fait concourir son voilier sans pilote au Vendée Globe virtuel
carrefour
La Cnil condamne Carrefour à une amende de 3 millions d’euros pour manquements au RGPD