ActualitéMedia

La startup du jour : Screenso, une solution de gestion de contenus pour les chaînes TV

[tabs]
[tab title= »La startup du jour »] Chaque jour, FrenchWeb met en avant une nouvelle startup, et en sélectionne une chaque semaine, pour être la startup de la semaine dans l’émission de l’Atelier BNP Paribas sur BFM Radio. Vous êtes le fondateur d’une startup de moins de 2 ans, dont nous n’avons jamais parlé? Faites vous connaître!

[/tab]
[/tabs]

Screenso est une start-up parisienne qui propose une solution de gestion des contenus adressée aux chaînes TV, aux producteurs, aux community managers, aux éditeurs de services web et aux organisateurs d’événements (concerts, spectacles…).

Les explications de Thomas Plessis, fondateur et CEO de Screenso :

FW: Comment avez-vous eu l’idée de votre société ?

Thomas Plessis : Après avoir passé 5 ans au sein de Lagardère Active en tant que directeur des programmes et digital des radios à l’international et de Virgin Radio – j’y suis entré en 2008 suite au rachat par le groupe de radiopodcast.com dont j’étais l’un des co-fondateurs – je souhaitais renouer avec l’entrepreneuriat. J’avais en tête des solutions applicatives de production et de gestion de contenus pour la TV et les réseaux sociaux. Je lance donc Screenso.

Cyril Hanouna me propose alors de rejoindre l’aventure « Touche pas à mon poste » sur D8 pour l’aider sur le programme et surtout la mise en place de stratégie digitale et des réseaux sociaux. Il m’a fait confiance et c’est donc sur l’émission que j’ai pu « beta tester» Screenso. Nous continuons à collaborer avec le groupe Banijay (dont fait partie H2O la société de Cyril Hanouna) sur le développement de nouveaux outils dédiés à leurs projets. Ils ont une vraie vision sur le digital.

FW: A quel besoin apportez vous une réponse ?

Thomas Plessis : Screenso est une solution applicative de production de contenus qui se concentre sur 3 axes :

  1. Notre fonctionnalité phare, Screenso TV (elle n’est proposée que depuis quelques semaines) offre la possibilité aux téléspectateurs et internautes de poser leurs questions, réagir et commenter en vidéo. Après un travail logique de modération, le producteur d’une émission TV, le rédacteur en chef d’un site ou le community manager peut « pousser » les vidéos sélectionnées à la régie pour diffusion dans l’émission ou les publier sur un site internet.
  2. Pour la TV nous travaillons étroitement avec Hybrid TV un des leaders mondiaux en matière de studios TV virtuels et réalité augmentée, qui intègre la solution Screenso TV dans ses offres;
  3. Avec screenso vous pouvez aussi créer, éditer et diffuser des contenus sur vos réseaux sociaux : par exemple des « social reporters » peuvent prendre des photos backstage (loges invités, invités eux même avant de rentrer en plateau…) et les stocker sur l’interface web. Sur un direct le community manager n’a plus qu’à choisir les contenus et les diffuser sur les réseaux sociaux (Twitter, Facebook…) tout en respectant le conducteur et la logique éditoriale de l’émission. Cette fonctionnalité s’applique aussi très bien pour la radio;
  4. Enfin, lors d’un événement (conférences, concert…) les participants peuvent prendre leurs propres photos et vidéos, les diffuser directement sur leurs propres réseaux sociaux mais aussi de les envoyer en un clic au CM de l’événement pour les diffuser par exemple sur un écran géant.

Tout ceci n’est qu’un début. Nous travaillons déjà à de nouvelles fonctionnalités avec nos partenaires afin de proposer à terme « une boîte à outils » complète.

FW: Très simplement, comment gagnez vous de l’argent ?

Thomas Plessis : Screenso est un service BtoB. Nous fonctionnons depuis le départ avec un abonnement mensuel, annuel ou à l’acte (en particulier pour les événements). Viennent s’ajouter différentes options (appli en marque blanche, espace de stockage…)

FW : Qui sont vos compétiteurs ?

Thomas Plessis : Il existe un réseau social aux Etats-Unis qui propose aux téléspectateurs de s’enregistrer en vidéo et dont la volonté affichée est de leur offrir une minute de gloire en passant à la TV.

FW: A quoi ou quelles sociétés vous compare t-on par erreur ?

Thomas Plessis : Aux agences digitales marketing, de social TV et de community management.

Au contraire ce sont des partenaires en puissance. Nous leurs apportons de vraies solutions dans la production et la gestion de leurs contenus et ceux de leurs clients.

FW: Quelle a été l’une des premières problématiques dans votre développement, et comment y avez vous fait face ? 

Thomas Plessis : Nous tenions à proposer l’interface la plus simple possible. Mais ce sont les choses les plus simples qui sont les plus difficiles à obtenir ! Le fait de l’avoir testé moi-même en situation sur un programme nous a permis d’aller à l’essentiel,  sans « chichi ».

FW : Sur ce marché, quel est votre principal atout ?

Thomas Plessis : Nous venons des contenus (radio, TV, web) . Je continue en parallèle à produire et conseiller des sociétés de production, des chaînes et des sites médias. Nous développons les applications qui vont pouvoir les aider à produire ces contenus. Nous parlons donc la même langue que nos clients et partenaires et nous sommes tout à fait à même de comprendre leurs besoins et donc d’y palier.

Enfin l’équipe est internationale (France, Pologne, Etats-Unis). Même si le marché Français reste extrêmement important à nos yeux, paradoxalement c’est à l’étranger (USA et Asie en particulier) que Screenso reçoit le meilleur accueil. Et le marché des médias (TV, Radio, Presse digitale, Web…) à travers le monde est tellement immense…

[tabs]

[tab title= »Les données clés: »]

Fondateurs : Thomas Plessis

Investisseurs : autofinancement

Date de création: juin 2013

Chiffre d’affaire : N.C.

[/tab]

[/tabs]

Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

16 thoughts on “La startup du jour : Screenso, une solution de gestion de contenus pour les chaînes TV”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This