ActualitéBusinessFinTechLes levées de fonds

La startup FairMoney lève 10 millions d’euros pour digitaliser les services bancaires dans les pays émergents

FairMoney, startup spécialisée dans les services bancaires en ligne, lève 10 millions d’euros auprès de Flourish Ventures, les associés de DST Global et les investisseurs historiques, soit Newfund, Speedinvest et Le Studio VC

Lancé en 2017 par Laurin Hainy, Matthieu Gendreau et Nicolas Berthozat, FairMoney développe une application permettant à ses clients, professionnels comme particuliers, d’obtenir des microcrédits sur des marchés émergents. La startup a choisi le Nigeria pour se déployer et compte étendre ce service à des pays frontaliers, ainsi qu’en Asie du Sud-Est. 

«Notre objectif est de proposer à nos clients un guichet unique bancaire le plus simple d’utilisation possible, commente Laurin Hainy, PDG de FairMoney. Nous avons commencé par une offre de crédit à destination des petits entrepreneurs (+60% des prêts) et des particuliers afin de résoudre leurs besoins financiers. Avec cette levée de fonds, nous allons élargir rapidement notre gamme de services. Une référence pour FairMoney pourrait être le britannique Revolut mais avec un service adapté aux besoins quotidiens de la clientèle des marchés émergents.» 

Avec cette levée, la startup parisienne prévoit d’étendre ses services en proposant une offre bancaire plus large, incluant crédit, paiement, compte courant, compte d’épargne, ou encore transfert d’argent. Par ailleurs, la FinTech espère le lancement d’un wallet mobile et d’un compte d’épargne sur l’application. FairMoney revendique à ce jour plus de 200 000 clients. 

FairMoney: les données clés

Fondateurs : Laurin Hainy, Matthieu Gendreau et Nicolas Berthozat
Création : 2017
Siège social : Paris
Secteur : banque en ligne 
Marché : prêts bancaires sur des marchés émergents 


Financement : 10 millions d’euros en septembre 2019 auprès de Flourish Ventures, les associés de DST Global et les investisseurs historiques, soit Newfund, Speedinvest et Le Studio VC

Bouton retour en haut de la page
La startup FairMoney lève 10 millions d’euros pour digitaliser les services bancaires dans les pays émergents
Ukraine: Microsoft prévient que la cyberattaque pourrait rendre inopérables les sites gouvernementaux
[Série D] Exotec lève 335 millions de dollars pour devenir la première licorne industrielle française
Comment Block (ex-Square), la FinTech de Jack Dorsey, veut démocratiser le minage de bitcoin
Avec 25,5 milliards de dollars levés en 2021, la Tech londonienne domine l’Europe
[SEED] Stoïk lève 3,8 millions d’euros auprès d’Alven Capital et Kima Ventures pour assurer les PME contre les cyberattaques
Google demande l’annulation d’une amende de 100 millions d’euros reçue de la Cnil pour ses cookies