ActualitéBusinessEuropeFinTechLondres

L’Allemand N26 lancera sa banque mobile au Royaume-Uni en 2018 pour chasser sur les terres de Revolut

N26, la banque mobile qui promet une ouverture de compte en 8 minutes depuis un smartphone, continue de gagner du terrain. Après avoir annoncé la semaine passée son lancement aux États-Unis l’an prochain, la néobanque a donné de nouveaux éléments sur son expansion internationale. N26 prévoit ainsi de lancer sa banque mobile au Royaume-Uni en 2018.

Forte d’une licence bancaire valide dans toute l’Europe, la banque mobile peut ainsi opérer outre-Manche sans être dans l’obligation d’obtenir une licence distincte en Grande-Bretagne. De cette manière, les clients britanniques pourront bénéficier d’un compte bancaire en livres Sterling, d’une carte Mastercard et d’une application mobile qui leur permettra d’effectuer toutes les opérations classiques d’une banque (visualisation du solde en temps réel, choix du code secret, virements, modification du plafond de dépenses, désactiver la carte bancaire et le paiement sans contact, transferts d’argent à l’international…) directement depuis leur smartphone. N26 prévoit également de lancer prochainement des fonctionnalités d’épargne, de crédit et d’investissement.

600 000 à 800 000 utilisateurs d’ici la fin de l’année

Dans la mesure où le Royaume-Uni dispose de son propre système de paiement, N26 n’a eu d’autre choix que de développer une intégration complète qui corresponde au dispositif britannique. Outre-Manche, la néobanque berlinoise devra faire face à une concurrence féroce, représentée notamment par Revolut, qui est en passe d’atteindre le million de clients en Europe, dont 600 000 clients actifs mensuels, Atom Bank, banque en ligne exclusivement dédiée aux 18-34 ans, Starling Bank, Monzo ou encore Tandem.

La FinTech allemande lancée en 2015 par Valentin Stalf et Maximilian Tayenthal a passé cet été le cap des 500 000 clients dans les 17 pays européens où elle est présente. Disponible en France depuis janvier 2017, la néobanque revendique 100 000 utilisateurs dans l’Hexagone. Elle vise 600 000 à 800 000 utilisateurs en Europe d’ici la fin de l’année, avant de franchir la barre du million l’an prochain.

REVOIR l’interview de Jérémie Rosselli, General Manager France de N26, réalisée par FrenchWeb en janvier 2017 :

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
L’Allemand N26 lancera sa banque mobile au Royaume-Uni en 2018 pour chasser sur les terres de Revolut
Lutte contre les infox : le CSA demande plus d’efficacité et de transparence aux réseaux sociaux
Coronavirus : Orange limite la casse au premier semestre
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Samsung: le confinement propulse le bénéfice net du groupe à près de 4 milliards d’euros
Mode : une course à la digitalisation nécessaire
Malgré Trump, Huawei devient le numéro un mondial des smartphones
Copy link