AcquisitionActualitéBusinessInvestissements

L’Américain Managed by Q annonce le rachat de son concurrent français, Hivy

La place de marché américaine spécialisée dans la gestion des environnements de travail, Managed by Q, annonce l’acquisition du Français Hivy. Les deux entreprises se positionnent sur le même marché: la gestion de la vie au bureau. Au lieu de rester concurrent, «il était plus intéressant de travailler et d’avancer ensemble», analyse Pauline Tordeur, co-fondatrice d’Hivy, pour FrenchWeb.

Doctolib et ContentSquare font partis des utilisateurs d’Hivy

Fondée en 2015 au sein d’eFounders par Pauline Tordeur (photo de Une) et Pierre-Alain Loiseau, Hivy développe une application permettant aux employés de faire remonter aux «office managers» toutes sortes de demandes. Il peut s’agir de signaler un problème technique sur un appareil, soumettre une proposition d’achat de matériel ou même de réservation de taxi. Les managers remontent ensuite l’ensemble des requêtes dans un tableau de bord. Cet outil est proposé sous forme d’abonnements dont les tarifs varient selon le nombre d’utilisateurs et d’administrateurs. La société compte parmi ses clients Doctolib ou encore le ContentSquare.

Développement, recrutement … les objectifs du rachat

Ce rachat va permettre à la start-up de grandir au sein d’une entreprise avec plus de moyens. L’entreprise américaine fondée en 2013 a levé depuis sa création 72,43 millions de dollars. «L’objectif dans un premier temps est de pouvoir proposer Managed by Q à nos clients américains. Ensuite, nous souhaitons nous développer dans d’autres villes et recruter de nouveaux collaborateurs», détaille Pauline Tordeur, co-fondatrice d’Hivy, pour FrenchWeb. L’intégration complète à la société américaine se fera d’ici quelques mois.

Myriam Roche

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
L’Américain Managed by Q annonce le rachat de son concurrent français, Hivy
Bourse: comment choisir son broker pour investir depuis son smartphone
Par sécurité, Joe Biden devra-t-il renoncer à son vélo interactif Peloton?
loon
Alphabet décide d’en finir avec Loon, son projet d’accès Internet par ballons
Animal Crossing, Among Us, FIFA… : retour sur ces jeux vidéo dopés par la pandémie
Facebook: le conseil des sages va décider si Donald Trump peut revenir sur le réseau
parler
Justice: Amazon ne sera pas contraint d’héberger le réseau social Parler