ActualitéInvestissementsLes levées de fondsRetail & eCommerce

L’australien The Iconic boucle un tour de table de 20 millions d’euros

Ce financement va notamment permettre au site d’e-commerce, soutenu par Rocket Internet, d’élargir son catalogue et de se forger une communauté.

Le site d’e-commerce australien The Iconic, propulsé par l’incubateur Rocket Internet, vient de boucler une levée de fonds de 19,9 millions d’euros. Ce nouveau tour de table porte le financement total du site à plus de 55 millions d’euros, ce qui fait de The Iconic le plus gros site d’e-commerce australien en termes d’investissements.

Au nombre des investisseurs, on trouve le fonds belge Verlinvest (qui a mené l’opération), ainsi que les actionnaires historiques du site, Kinnevik et Summit Partners.

Adam Jacobs, co-fondateur de The Iconic, se refuse encore à révéler son chiffre d’affaires ou son panier moyen. Toutefois, on sait que le site, lancé en 2011 et fort de 4 millions d’utilisateurs mensuels, n’est pas encore rentable.

Cette levée de fonds va permettre au site d’étendre son catalogue, en y ajoutant de nouvelles marques locales et internationales, mais aussi d’améliorer l’expérience utilisateur et de mettre à jour sa version mobile. Adam Jacobs souhaiterait également construire une «communauté» autour de the Iconic, et compterait dans cette optique améliorer la stratégie social media du site, mais aussi créer un magazine papier et organiser des événements.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
L’australien The Iconic boucle un tour de table de 20 millions d’euros
Défense : structuration progressive autour de l’intégration de l’intelligence artificielle
Coronavirus: comment les entrepreneurs ont-ils fait face à la crise?
Les offres d’emploi de la semaine
[DECODE Exit] Rachat de Chain Accelerator par ON-X, premier exit français en Blockchain
TikTok/Bytedance
Un collectif d’influenceurs TikTok lance une « collab house » à Paris
Cloud: Google installera ses premiers data center en France d’ici 2022
Copy link