ActualitéAsieBusinessEuropeTransport

Le Coréen Esmo en piste pour devenir le deuxième actionnaire de Navya

AFP

Le constructeur de navettes et de taxis autonomes Navya a annoncé vendredi avoir signé un partenariat présenté comme « stratégique » avec l’équipementier automobile coréen Esmo Corporation, qui s’est engagé à lui apporter 20 millions d’euros. Esmo, une société cotée, va souscrire à une émission qui lui est réservée d’obligations remboursables en numéraire et/ou en actions nouvelles et/ou existantes, a précisé le groupe dans un communiqué.

En cas de conversion de ces titres en actions, Esmo deviendrait, avec environ 20% du capital, le deuxième actionnaire du groupe, après le fonds Robolution Capital. L’accord prévoit en outre une coopération en matière de recherche et développement entre la société villeurbanaise et son partenaire coréen, un spécialiste des systèmes de câblage.

Esmo aidera aussi Navya à s’implanter sur le marché sud-coréen et dans d’autres pays asiatiques, comme le Japon et la Chine. Engagé dans une politique d’investissements soutenus, Navya avait enregistré l’an dernier une perte nette de 18,1 millions d’euros. Il lui restait à la fin décembre quelque 19,5 millions d’euros de trésorerie.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
Navya
Le Coréen Esmo en piste pour devenir le deuxième actionnaire de Navya
[Made in Switzerland] La blockchain, secteur en pleine explosion en Suisse
La méthode de la startup Moonshot CVE pour lutter contre l’extrémisme en ligne
CCMSA, Groupe Retif, 1789 : focus sur les offres d’emploi du jour
[Webinar] Comment booster l’utilisation de votre donnée client ? 4 clés indispensables
Les fondateurs d’Internet n’avaient « pas vu venir » les réseaux sociaux
Cryptomonnaie: la levée de fonds de Telegram bloquée par la justice américaine
Copy link