A la uneAsieAsieChineDecode de la semaineHong KongShenzhenTV

Le Débrief de la semaine «Spécial Chine», avec Laure de Carayon (China Connect) et Arnaud Massonnie (fifty-Five)

Cette semaine, dans le Débrief de la semaine spéciale Chine, Frenchweb a reçu Laure de Carayon, fondatrice de China Connect, la conférence européenne sur le marketing digital et mobile chinois, et Arnaud Massonnie, directeur général de la société de conseils data fifty-five, basée à Paris, Londres, New York, mais aussi à Hong Kong et à Shanghaï. 

Parmi les sujets évoqués avec ces deux invités : les répercutions de l'élection de Donald Trump dans les relations sino-américaines et pour les entreprises de la Tech. Les inquiétudes des entrepreneurs de la côte Ouest se trouvent notamment dans l'obtention des VISA pour les étrangers travaillant dans la Silicon Valley ou encore sur les accords de partage de brevets entre la Chine et les Etats-Unis. 

En Chine cette semaine, c'est aussi le Singles' Day, le 11 novembre, au cours duquel Alibaba a généré 14,3 milliards d’euros de ventes en 2015 pendant la seule journée du 11 novembre.

A retrouver enfin, les évenements à ne pas manquer et les livres de la semaine.

Lire aussi: 

Trump Président: un vent libéral peut souffler dans la Silicon Valley

Les 24 «great» conseils de Donald Trump aux entrepreneurs, dans un condensé TV

Comment Alibaba a créé son Singles’ Day

Semaine speciale Chine 2

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Le Débrief de la semaine «Spécial Chine», avec Laure de Carayon (China Connect) et Arnaud Massonnie (fifty-Five)
« Le développement de la super app de Tata est permis par la forte digitalisation du marché indien »
Sequoia mène un tour de 100 millions de dollars dans l’app chinoise de lecture interactive Kuaidian
La Chine couvre désormais l’ensemble de la planète avec son système concurrent du GPS
Jio Platforms, le géant indien qui a levé près de 9 milliards de dollars en moins d’un mois
Face aux États-Unis, la Chine prendra les «mesures qui s’imposent» pour défendre Huawei
Avec l’appui de Sequoia et Alibaba, Starbucks veut tirer profit de la Tech chinoise