ActualitéDistribution

Le f-commerce est-il mort ? L’avis de Christophe Bourbier, CEO de Limonetik

FrenchWeb, qui a couvert pendant 2 jours la conférence E-Commerce One to One à Monaco, a pu prendre le pouls des tendances du secteur. L’une de ces tendances nourrissait l’espoir d’un nouveau canal de vente avec des vitrines sur Facebook.

Pour Christophe Bourbier, CEO de Limonetik, solution de paiement sur internet, les débats ont démontré que le f-commerce était mort, et qu’il était aujourd’hui utopique de penser que Facebook pouvait être un canal de vente aussi puissant qu’un site marchand.

Un avis qui n’empêche pas cet acteur du paiement alternatif en ligne de rester confiants conernant les FacebookCredits.

Limonetik, créé en 2007, avait levé 1,8 M d’euros en 2008, puis 5,1 millions en 2011 auprès d’Orkos et de Newfund notamment.

Les propos de Christophe Bourbier recueillis à  la sortie de la conférence.

Tags

Marion Moreau

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

2 thoughts on “Le f-commerce est-il mort ? L’avis de Christophe Bourbier, CEO de Limonetik”

  1. Le F-commerce est mort vive le F-commerce!

    Allez je remets ca! ;-)

    1- Le F-commerce CE N’EST PAS et n’a jamais été ouvrir une f-boutique + y « déverser » son catalogue + un panier et un systeme de paiement

    2- Le F-commerce ca débute AVANT TOUT sur votre site et notamment en socialisant votre site et en exploitant toutes les ressources de l’OpenGraph

    3- Le F-commerce n’est qu’une brique, certes majeure, d’une stratégie plus ambitieuse: le Social Commerce

    Donc je confirme, le F-commerce n’est pas un nouveau canal de distribution ni une nouvelle caisse enregistreuse…
    C’est un nouveau point de contact avec le consommateur, un nouveau canal de décision… le point (web, magasin physique, mobile…) ou aura finalement lieu le paiement a peu d’importance.

    Par ailleurs le F-commerce, et une F-boutique en fait partie, est un formidable outil marketing, un formidable amplificateur du bouche à oreille et participe activement au marketing de la recommandation…
    (Un Like, un commentaire sur un produit, une marque multiplie par 4 les intentions d’achat -source Nielsen)
    (Burberry déclare que 29% de son trafic provient aujourd’hui de Facebook et que c’est son meilleur levier de transfo…)

    1. Après avoir pris le train des ventes privées, voici venir celui du F-Commerce ;-)

      Mais continuez d’envoyer vos clients sur Facebook, il vous en remercie :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This