ActualitéAmérique du nordBusinessData RoomLilleMarketing & CommunicationStartupTech

Le Français Adictiz s’attaque au marché américain avec l’ouverture d’un bureau à San Francisco

Adictiz, la start-up lilloise qui édite des jeux sociaux, dont Paf Le Chien, Il est con ce Pigeon, va lancer sa box sur le marché américain. Dans cet objectif, la start-up lilloise ouvre une antenne à San Francisco. L’équipe américaine sera basée à l’incubateur RocketSpace, partenaire d’EuraTechnologies (Lille). « Ouvrir un bureau aux Etats-Unis est un nouveau cap pour Adictiz Box, notre plate-forme étant par nature scalable à l’international » affirme Guillaume Dietrich, directeur d’Adictiz Box.

L’Adictiz Box est une solution clé en main de jeux et d’applications permettant aux marques d’animer leurs communautés sur la toile. Elle coûte entre 100 et 500 euros. Un millier d’entreprises – agences, sites et marques – utilisent cette box. Elle intègre une suite d’outils analytiques et une API qui permet de transférer automatiquement les données collectées vers des solutions CRM des marques clientes. « L’ubiquité est au cœur des préoccupations de nos marques clientes et de plus en plus d’opérations ont pour objectif de fédérer une communauté depuis des points de vente physiques. Le mobile est incontournable” précise Guillaume Dietrich.

La start-up fondée en 2009 disposait déjà de bureaux à Lille et à Paris. Son modèle économique repose sur la publicité et la vente d’objets virtuels achetés par les joueurs d’une part, et sur la commercialisation de sa box en B to B d’autre part.

Rencontre avec le fondateur d’Adictiz en mai 2012:

Lire aussi:

>> Adictiz lance le jeu Paf Le Chien dans les véhicules Renault

Bouton retour en haut de la page
Le Français Adictiz s’attaque au marché américain avec l’ouverture d’un bureau à San Francisco
[SEED] Retail : askR.ai lève 1,5 million d’euros pour déployer son coach virtuel en France
[SEED] Osol lève 3 millions d’euros auprès de Christophe Courtin (FLEX-O) et Romain Afflelou (Cosmo)
Le leader mondial de la réservation en ligne beauté Booksy s’offre la startup française Kiute
Amazon Prime, le pari risqué mais réussi de Jeff Bezos
PrestaShop tombe dans le giron du groupe italien MBE Worldwide
Les consommateurs ont-ils davantage confiance dans l’identité numérique ?