ActualitéAffaires publiquesEuropeTech

« Le gouvernement vient de nouveau faire les poches de l’industrie des télécoms »

L’inconstance semble être une constance des politiques… Alors qu’en octobre 2013, Fleur Pellerin, alors en charge du numérique, fustigait la taxe Copé devant les députés: « Je tiens donc – et c’est du reste un engagement du Président de la République – à ne pas augmenter la fiscalité affectée, c’est-à-dire prélevée sur le secteur des télécoms et affectée à d’autres secteurs, car elle ne correspond aujourd’hui à aucune logique économique », la désormais Ministre de la Culture vient d’obtenir le vote d’un amendement, lors de l’examen du projet de budget 2016, augmentant cette même taxe de 0,1%, après avoir déjà obtenu une augmentation de 0,3% effective en septembre dernier.

Cette taxe, instaurée par le gouvernement Sarkozy en 2009, avait pour objectif de financer le manque à gagner de France Télévisions suite à l’arrêt de la publicité après 20 heures. Ses recettes seraient de près de 300 millions d’euros et sont aujourd’hui affectées directement au budget de l’Etat, qui la redistribue en partie, sous forme de dotation à France Télévision. Dotation qui ne cesse de baisser depuis 2013.

Didier Casas, Président de la Fédération française des Telecom (SFR / Orange / Bouygues Telecom) n’a pas manqué de réagir auprès de nos confrères de l’AFP: « Le gouvernement persévère dans l’erreur moins d’un mois après une première hausse et vient de nouveau faire les poches de l’industrie des télécoms malgré des engagements pris au plus haut sommet de l’Etat ».

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
« Le gouvernement vient de nouveau faire les poches de l’industrie des télécoms »
Trottinettes électriques: la startup allemande Tier voit sa valorisation s’envoler à 2 milliards de dollars
Industrie: la France mise 800 millions d’euros dans la robotique pour numériser les usines
Data center: le Québec, nouvel eldorado pour les géants de la Tech?
Submergé par une vague de révélations, Facebook est désormais pointé du doigt pour son rôle en Inde
FinTech : Klarna s’offre Inspirock pour séduire les voyageurs
French Tech : Thierry Petit quitte Showroomprivé