ActualitéTech

Le it-tech de la semaine: le tensiomètre sans-fil connecté par Withings

Dévoilé au CES 2014, l’appareil est même labélisé « CE Medical »

Withings est une entreprise française spécialisée dans le développement et la fabrication d’objets de santé connectés. Après la balance « Smart Body Analyser » qui avait marqué les esprits, la marque revient avec un nouveau produit.

visuel Withings Tensiometre connecté

Withings part d’un constat simple: l’hypertension affecte environ un quart de la population mondiale, et la moitié des individus concernés ne connaîteraient pas  la gravité de leur pathologie. Avec son tensiomètre connecté, l’entreprise veut démocratiser l’auto-mesure à domicile. L’appareil est même labélisé « CE Medical ».

La simplicité d’utilisation a été travaillée: on ne retrouve qu’un bouton sur le brassard et toutes les informations s’affichent sur l’application Health Mate disponible sur iOS et Android via la connexion bluetooth. Les résultats sont ensuite comparés aux standards nationaux , l’utilisateur pourra même les partager avec son médecin traitant par mail. Le tensiomètre connecté est déjà disponible en France sur le site de Withings.

 

 

Un commentaire

  1. Dans la même lignée, pour surveiller non pas la tension mais la fréquence cardiaque des touts petits, une start up a également lancé le body connecté ! Il analyse le sommeil de bébé, sa position, sa respiration etc. Finies les nuits blanches postées au pied du lit du tout petit pour vérifier toutes les 10mn s’il respire encore! Voilà qui devrait plaire aux jeunes parents ! En savoir plus sur le body connecté

Bouton retour en haut de la page
Le it-tech de la semaine: le tensiomètre sans-fil connecté par Withings
[Série A] Sastrify lève 15 millions de dollars auprès de FirstMark Capital
Elyze, le « Tinder » de la présidentielle ne conserve plus les données des utilisateurs
Investissements
Licornes françaises: où sont les femmes?
Instagram propose à ses influenceurs de vendre des abonnements à leurs followers
[Build Up] Luko fait l’acquisition de son concurrent allemand Coya
[Build Up] Hublo rachète Mstaff pour compléter son offre de gestion des remplacements du personnel de santé