Actualité

Le nouveau Palais de justice de Paris ne capte pas Orange

En habitant à Paris, vous êtes normalement à l’abri de vous retrouver dans une zone grise, c’est-à-dire un endroit couvert uniquement par un ou deux opérateurs. Sauf si vous travaillez dans le nouveau Palais de justice de Paris, situé dans le 17e arrondissement. Le bâtiment construit par Bouygues ne capte pas Orange révèle lObs.

Le Palais de Justice ne sera officiellement en activité qu’en avril. Mais de fausses audiences ont été mises en place afin de vérifier que tout sera opérationnel pour le jour J. Ce sont donc des magistrats en visite dans les locaux qui se sont rendus compte de l’anomalie.

Discussions en cours

Tous les opérateurs ne seraient pas logés à la même enseigne. Bouygues, qui gère la construction et sera en charge de la maintenance du bâtiment, capterait très bien. Ce serait aussi le cas de SFR, qui est l’opérateur des mobiles professionnels du personnel du tribunal. Comment expliquer cette situation ? Contacté par l’Obs, l’opérateur Orange, qui a par ailleurs un contrat d’itinérance avec Free Mobile, a confié être encore en discussions avec Bouygues pour raccorder le site en fibre optique et améliorer la connectivité à l’intérieur du bâtiment. Verdict en avril pour voir si ce bâtiment dessiné par l’architecte Renzo Piano, dont les travaux ont débuté en mars 2014, sera à même de délivrer toutes les commodités attendues.

Innocentia Agbe

Journaliste chez FrenchWeb / Le Journal des RH - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Le nouveau Palais de justice de Paris ne capte pas Orange
Comment réussir son entretien en visio?
Médias: les Français moins enclins à payer pour s’informer que la moyenne mondiale
La plateforme OTT Alchimie lance son projet d’IPO pour s’étendre à l’international
Quelle est cette startup que s’arrachent les investisseurs français?
Cloud gaming: après Google et Amazon, Facebook se lance sur ce marché à un demi-milliard de dollars
E-commerce: Google et Temasek prêts à investir 350 millions de dollars dans Tokopedia