ActualitéBusiness

[TL;DR] Les news Tech qu’il ne faut pas manquer ce 02/03

Tous les soirs, le meilleur de l’actu Tech est dans le TL;DR de FrenchWeb.

TL;DR (sigle invariable) (XXIe siècle) : initiales de « too long; didn’t read »,
soit littéralement « trop long ; pas lu »
1. (Internet) Pour exprimer que le message qui a été envoyé n’a pas été lu parce qu’il était trop long
2. (Internet) Pour exprimer que ce qui suit est un résumé du texte trop long


Facebook abandonne l’idée d’un fil d’actualité séparé pour les marques et les éditeurs. Le test, débuté à l’automne dernier, avait fortement fait réagir les éditeurs d’actualités et les marques.

Pourquoi c’est important : Les éditeurs peuvent souffler. Facebook a décidé d’abandonner son projet de créer deux fils séparés dans le news feed de son interface, un pour les nouvelles concernant les amis et la famille et un autre dédié aux médias et aux marques. À l’époque, un journaliste en Slovaquie, un des pays où le test a été lancé, avait pu constater qu’à cause de ce fil séparé, l’audience organique des éditeurs avait baissé de deux tiers. Facebook veut toujours faire en sorte que les internautes interagissent davantage avec leur entourage. Mais cela se fait de manière moins visible, en privilégiant dans les news feed les contenus susceptibles de les faire réagir.

Crédit: Unsplash

Le co-fondateur d’Uber lance à son tour sa cryptomonnaie. Dans le cadre de la cryptomonnaie Eco, 1 000 milliards de tokens seront initialement émis.

Pourquoi c’est important : Cette nouvelle monnaie virtuelle vient ainsi s’ajouter aux plus de 1 500 cryptomonnaies recensées par Coin Market Cap, pesant au total 462 000 milliards de dollars. Avec Eco, Garrett Camp ambitionne de résoudre la plupart des problèmes principaux récurrents dans les cryptomonnaies en matière de sécurité, d’accessibilité et de puissance informatique pour vérifier les transactions et générer des tokens. Dernière particularité d’Eco, le co-fondateur d’Uber n’aura pas recours à des ICO pour financer son projet.

Garrett Camp, co-fondateur d’Uber. Crédits : The Next Web – CC BY-SA 2.0.

LeBonCoin lance une application dédiée à la recherche immobilière. L’immobilier est l’une des thématiques phares du site leader en petites annonces.

Pourquoi c’est important : L’application gratuite, appelée LaBonneVisite, permet de centraliser l’ensemble des recherches immobilières. L’immobilier fait partie des segments de choix du BonCoin, qui annonce être 6ème site national, avec plus de 27 millions de visiteurs uniques par mois en octobre 2017.

Crédit : Unsplash

WebForce 3 lève 3 millions d’euros pour accélérer son développement. L’entreprise créée en 2014 a levé 4,2 millions d’euros depuis sa création.

Pourquoi c’est important : À l’origine, WebForce 3 a été créée sous une forme associative puis a opté pour le statut de SAS et d’Entreprise Sociale et Solidaire à la suite de sa première levée. La société est née du constat de l’inadéquation entre offre et demande sur le marché de l’emploi lié à la transformation numérique. Pour y répondre, WebForce 3 propose une formation intense au métier de développeur intégrateur Web. Avec cette levée, WebForce 3 souhaite financer le développement de son réseau, de sa plateforme d’e-learning et de son offre de formation.

Crédit: Unsplash

Le nouveau Palais de justice de Paris ne capte pas Orange. Le réseau de Bouygues, constructeur du bâtiment, serait lui tout à fait opérationnel.

Pourquoi c’est important : Contacté par l’Obs, qui a révélé l’information, l’opérateur Orange, qui a par ailleurs un contrat d’itinérance avec Free Mobile, a confié être encore en discussions avec Bouygues pour raccorder le site en fibre optique et améliorer la connectivité à l’intérieur du bâtiment.

Crédit: Shutterstock

2,3 milliards d’euros pour le nouveau centre de recherche Toyota dédié à la voiture autonome. La co-entreprise, fondée avec deux équipementiers, développera un logiciel de conduite autonome.

Pourquoi c’est important : Défiés sur leur propre terrain par les nouveaux entrants comme Tesla ou Waymo, les constructeurs automobiles historiques accélèrent bel et bien sur la voiture autonome. Ce n’est pas la première initiative en la matière pour Toyota, qui a aussi co-mené un récent tour de table de 11,5 millions de dollars pour soutenir May Mobility, start-up américaine qui développe des navettes autonomes.

Crédit : Olivier Lemoal Shutterstock

 

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This