Actualité

Le senateur Masson, « je me sers… plutot ma secrétaire se sert d’internet… »

Invité des Grandes Gueules sur RMC le sénateur Jean Louis-Masson, auteur d’une proposition de loi visant à supprimer l’anonymat des blogueurs non professionnels, a brillé par sa connaissance et son intérêt pour Internet et ses usages.

Voilà des explications qui ne manqueront pas de donner du crédit à son compte, auquel s’ajoutent les révélations du nouvel obs qui rappelle quelques faits passés non sans contradiction avec sa proposition de loi:

« La première affaire le concernant remonte à 1983. Jean-Louis Masson est alors candidat aux élections municipales de Metz face au maire sortant de centre-droit, Jean-Marie Rausch. Durant la campagne, il se dit victime de tracts diffamatoires et anonymes. Or en réalité, comme le révèle en 2000 l’Express, ces attaques venaient… de lui-même. Jean-Louis Masson aurait tenté par cette manoeuvre de discréditer son adversaire, en lui faisant porter la responsabilité du tract. Découvert, il sera alors obligé de retirer sa liste. (…) »

Photo: Wikipedia

Suivez moi
Bouton retour en haut de la page
Le senateur Masson, « je me sers… plutot ma secrétaire se sert d’internet… »
[Série C] La startup belge Cowboy lève 80 millions de dollars pour accélérer la vente de ses vélos électriques connectés aux États-Unis
Redressement judiciaire pour Sigfox, à la recherche de nouveaux acquéreurs.
Que propose Google pour remplacer les cookies publicitaires?
[Série B] IA: InstaDeep lève 88 millions d’euros auprès du laboratoire allemand BioNTech
Pourquoi Starlink, le service internet par satellite d’Elon Musk, n’a plus qu’une seule station en France
Suite au soutien de Bruno Lemaire et de l’Elysée, Christel Heydemann devrait être nommée à la direction d’Orange