ActualitéEuropeInvestissementsLes levées de fondsRetail & eCommerce

Le spécialiste du crowdfunding immobilier Lymo.fr lève 500 000 euros auprès de WiSEED

C’est la tout première levée de fonds pour la startup de financement participatif dans l’immobilier

logo lymoSpécialisée dans le crowdfunding dans le secteur immobilier, Lymo annonce une levée de fonds de 500 000 euros réalisée auprès de la plateforme d’investissement participatif WiSEED.

Ce tour de table va lui permettre de «poursuivre son développement et ouvrir le financement de 10 nouveaux projets en 2014 et le double en 2015» d’après son co-directeur général Jean-Baptiste Vayleux qui explique également que « cette levée va accompagner une forte croissance : toutes nos collectes ont été sur-souscrites de 20% en moyenne en 2013 ». Lymo.fr a choisi la micro-promotion immobilière « avec des produits peu risqués qui sont des résidences contemporaines de moins de 10 logements situées à proximité des centres villes des grandes agglomérations ».

Selon Thierry Merquiol, président de WiSEED.com, « il faut souligner que c’est la deuxième plus grosse levée de fonds participative dans le secteur du crowdfunding en France après notre propre plate-forme WiSEED ».

Créée en février 2013 et basée à Toulouse, Lymo.fr propose à des investisseurs particuliers d’investir collectivement dans le pierre et de bénéficier d’une rentabilité de 10% par an (hors impôts).

Bouton retour en haut de la page
Le spécialiste du crowdfunding immobilier Lymo.fr lève 500 000 euros auprès de WiSEED
Dans les coulisses de l’Executive Master de l’Ecole Polytechnique, l’une des plus prestigieuses écoles scientifique française
[DECODE Quantum] A la rencontre de Jean-François Morizur et Nicolas Treps, fondateurs de Cailabs
[SEED] Unlimitd lève 5 millions d’euros pour sa plateforme de financement, alternative à la levée de fonds
Le cloud, accélérateur de votre transformation numérique
E-commerce: comment la startup Stockly veut en finir avec les ruptures de stock
[SEED] Retail : askR.ai lève 1,5 million d’euros pour déployer son coach virtuel en France