ActualitéArts et CulturesStartup du jour

La startup du jour : Weezic, seule Française récompensée au Midemlab 2014 pour sa partition musicale augmentée

La startup a été récompensée hier à Cannes au MidemLab 2014

weezic

« A l’origine, c’était une idée que nous avions eu tous les deux, avec mon associé. Musiciens amateurs, nous constations que, malgré la technologie qui nous entoure, beaucoup de joueurs d’instruments sont souvent seuls face à leurs partitions papiers, ce qui est regrettable car la musique se joue à plusieurs » explique Grégory Dell’Era, par téléphone, dans son taxi qui l’accompagne à l’aéroport depuis Cannes où sa startup, Weezic, a été lauréate du MidemLab dans la catégorie « vente directe aux consommateurs et monétisation de contenus » hier. C’est la seule société française à avoir été couronnée par ce concours dédiée aux sociétés proposant des solutions à destination de l’industrie musicale.

weezic-team

Avec Nicolas Arbogast, ils ont eu l’idée d’une partition de musique qui ne soit pas seulement une version PDF disponible en ligne, mais un service plus global, augmenté et intelligent. Concrètement, l’application tourne les pages automatiquement et un orchestre peut accompagner le musicien, l’ensemble étant entièrement personnalisable en tempo et en tonalité. Ne reste plus que l’écoute en temps réel, indiquant par coloriage la progression et les fausses notes. Chaque partition est vendue à l’unité, pour un prix compris entre 5 et 15 euros, « soit les mêmes que pour les versions papiers ».

Le produit, tel qu’il est, est un ensemble de petites améliorations. 70 000 personnes sont inscrites sur Weezic et donnent leurs avis selon les fondateurs. En intégrant leurs commentaires, nous avons apporté des améliorations en continu sur deux ans ». Puis vint le moment où la startup a été soutenue par le ministère de la Recherche qui, dans le cadre du Concours national d’aide à la création d’entreprises innovantes, a accordé une subvention lui ayant permis développer sa technologie, notamment le traitement du signal.

weezic2

Preuve que le concept commence à être validé par le marché, d’autres jeunes entreprises se positionne sur le marché, comme la Française Meludia par exemple, et constituent une concurrence plus ou moins directe [lire : LeWeb’13 – Pitch’Box Meludia, une nouvelle façon d’apprendre la musique en ligne]. Prochaine étape pour le jeunes startupers : grandir et multiplier les accords. « Nous sommes heureux de cette récompense, cela va nous apporter belle visibilité dans l’industrie de la musique.

Elle s’adresse aussi aux premières personnes qui nous ont fait confiance et à l’ensemble de l’équipe. Nous voulions étoffer notre catalogue et en accélérant les signatures de partenariats avec la totalité des éditeurs de partitions. Ce sera peut être plus facile grâce à ce prix ».

[tabs]
[tab title= »Weezic : les données clés »]

Fondateurs : Nicolas Arbogast et Grégory Dell’Era
 
Investisseurs: Investessor, Femmes business angels, Oleg Tscheltzoff (Fotolia) et autres business angels
 
Date de création: juillet 2011
 
Nombre de salariés: 5
 
Chiffres d’affaires: N.C.
 
Société basée à : Paris

[/tab]
[/tabs]

Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

2 thoughts on “La startup du jour : Weezic, seule Française récompensée au Midemlab 2014 pour sa partition musicale augmentée”

  1. X1001 Merci Xavier Je partage les victoires et avant tout le mérite avec GregoryDellEra qui a pitché et toute la superbe équipe weezic!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This