Data Room

Leetchi.com, le service de collecte d’argent à plusieurs, lance sa V2

Leetchi.com permet aux internautes de créer simplement des cagnottes dès qu’ils ont une dépense à faire à plusieurs (anniversaire, soirées, courses à plusieurs, week-end organisés…) en invitant directement leurs amis via facebook ou Gmail.

En moins d’une an et demi, Leetchi.com a levé en deux fois 1.65 M €,  a généré en 2010 création de 3000 cagnottes pour un montant moyen de 350 € , connait une croissance de 35% par mois et a lancé la première application d’achat communautaire sur Facebook pour Pixmania. La société emploie une dizaine de personnes.

Leetchi.com se positionne désormais sur l’ensemble des dépenses possibles à plusieurs et renforce ainsi sa fonction de tiers de confiance. Les participations se font par carte bleue ou via Paypal et le système 1-Clic Paiement permet de n’entrer ses coordonnées bancaires qu’une seule fois pour les utilisateurs réguliers.

La V2 du site vient d’être lancée avec un nouveau design et de nouvelles fonctionnalités:

  • L’utilisateur peut personnaliser sa page de collecte par un texte de présentation et une image de son choix.
  • Il invite directement des participants en fonction de ses préférences (e-mail, Facebook..).
  • Les invités qui rejoignent la cagnotte ne sont pas obligés de créer un compte pour participer. Une adresse e-mail suffit.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Leetchi.com, le service de collecte d’argent à plusieurs, lance sa V2
[Livre Blanc] Dématérialisation RH et organisations multi-sites : quelles synergies ?

[Livre Blanc] Le guide du Manager pour gagner en résilience en période de crise
[Livre Blanc] Etudes en ligne automatisées pour transformer vos data en business
[Livre Blanc] Comment réussir son cahier des charges pour la refonte de sa plateforme web ?
[Livre Blanc] Comment se lancer dans un projet de signature électronique
[Livre Blanc] PME en croissance: quand Excel ne suffit plus