ActualitéBusinessFinTech

Leetchi: pourquoi l’UFC-Que Choisir porte plainte contre la célèbre cagnotte en ligne

AFP

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

L’UFC-Que Choisir a décidé de porter plainte contre la cagnotte en ligne Leetchi pour de nombreux retards de versement des fonds collectés, a-t-elle annoncé vendredi dans un communiqué. « Leetchi se vante de garantir un service rapide et efficace afin de collecter de l’argent auprès de différentes personnes, affirmant à plusieurs reprises que le versement des cagnottes au bénéficiaire s’effectue dans un délai de 48 heures », a indiqué l’association de consommateurs.

«Vaines tentatives de dialogue» ?

Mais « des milliers de consommateurs » ont subi en réalité « des délais de déblocage des fonds de plusieurs mois ». Certes, « un délai de versement rallongé peut exceptionnellement intervenir dans le cadre d’un examen renforcé du dossier dans le cas de la lutte contre les fraudes, prévue par la réglementation, mais l’exception est en train de devenir le principe », regrette l’association. L’UFC-Que Choisir indique avoir envoyé sans succès des mises en demeure à Leetchi, et fait « de vaines tentatives de dialogue ».

Elle a fini par décider de « déposer plainte pour pratiques commerciales trompeuses ce jour auprès du Procureur de la République de Paris ». Les consommateurs qui auraient subi des retards de paiement de la part de Leetchi sont invités à retirer un modèle de réclamation sur le site internet de l’association. 

Un délais «nécessaire»

Dans un communiqué publié vendredi soir, Leetchi affirme qu’«entre le 1er octobre et le 30 novembre, pour 90% des cagnottes, le délai moyen de traitement des demandes de dépense est de 7 heures, permettant une réception des fonds dans les 48 heures. Pour 3% seulement des cagnottes, le délai moyen de dépense est supérieur à 10 jours». « Ce délai est nécessaire pour permettre au service Conformité et Fraude de Leetchi de s’assurer de la légalité des cagnottes solidaires et du transfert des fonds vers le bénéficiaire légitime d’une collecte », a déclaré la société.

Elle indique que son service « utilise pour cela des procédures de contrôle automatiques et manuelles, appliquées pour être en accord avec les réglementations en vigueur et les CGU (conditions générales d’utilisation, NDLR) de la plateforme. Selon les cagnottes, Leetchi peut être amené à demander différents types de justificatifs pour vérifier la bonne destination des fonds », affirme-t-elle. Leetchi « rappelle également qu’il ne fait aucune utilisation des fonds collectés sur les cagnottes. En tant qu’intermédiaire, son rôle est d’agir en tiers de confiance et de s’assurer que les fonds collectés soient bien reversés au bénéficiaire légitime et pour l’objet déterminé par le créateur de la cagnotte », selon son communiqué.

Créé en 2009, Leetchi est une entreprise française, filiale du Crédit Mutuel Arkea. Elle revendique la place de leader européen de la cagnotte en ligne avec 12 millions d’utilisateurs. L’UFC-Que Choisir a indiqué que les consommateurs qui auraient subi des retards de paiement de la part de Leetchi étaient invités à retirer un modèle de réclamation sur son site.

Bouton retour en haut de la page
leetchi
Leetchi: pourquoi l’UFC-Que Choisir porte plainte contre la célèbre cagnotte en ligne
ETX Studio rachète Majelan, la plateforme de podcasts de Mathieu Gallet
Luxe: la stratégie de Monnier Paris pour séduire la génération Z
Deezer s’écroule pour ses premiers pas à la Bourse de Paris, dans un contexte « difficile »
FinTech : les levées de fonds ralentissent au premier semestre
Le député MoDem Jean-Noël Barrot nommé ministre délégué au Numérique
Pixmania, la nouvelle aventure entrepreneuriale de Steve et Jean-Emile Rosenblum

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media