ActualitéBusinessLeade.rs

Leila Janah (Samasource/LXMI): «Samasource a permis à plus de 35 000 personnes de sortir de la pauvreté»

Leila Janah, fondatrice et CEO de Samasource et cofondatrice et CEO de LXMI, sera présente lors de l'événement Leade.rs du 11 au 12 avril à la Maison de la Mutualité à Paris. Elle animera une conférence sur le futur du travail.

FrenchWeb: Quelle est la proposition de valeur de Samasource? 

Leila Janah, fondatrice et CEO de Samasource et cofondatrice et CEO de LXMI: Nous employons des personnes qui gagnent moins de 2 dollars par jour pour un travail digital, en se servant d’outsourcing pour trouver des projets à bases de données massives nécessitant une manipulation humaine chez les plus grandes compagnies du monde, dont Google, Glassdoor et Microsoft. Depuis 2008, Samasource a permis à plus de 35 000 personnes de sortir de la pauvreté.

Qu’est-ce qui dans votre parcours vous a donné l’envie de marier le monde du digital à celui du caritatif?

L.J: J'ai complété ma thèse à Harvard en travaillant au Mozambique, au Sénégal, et au Rwanda. Je me suis rendue compte sur place que les solutions traditionelles du monde humanitaire ne fonctionnaient pas à long terme pour effacer la pauvreté, ni le manque d’emplois. Ces pays qui recevaient des aides au développement substantiel comptaient toujours de nombreuses personnes au chômage, malgrè leurs talents et leur éducation, qui ne pouvaient pas se permettre de payer des services de santé basiques.

J'ai ensuite travaillé comme consultante à Bombay, en Inde, pour des entreprises d’outsourcing, entre autres. En voyant les téléopérateurs du centre, beaucoup d’entre-eux venus des bidonvilles, l’idée m'est venue que le travail digital pourrait être la solution idéale pour réduire les taux de chômage et la pauvreté d’une manière durable. L’idée de donner du travail, plutôt que de l’aide humanitaire, est née, et Samasource fût créée dès lors.

De quelles manières le digital permet-il de changer le visage du caritatif? 

L.J: Le monde digital, avec un ordinateur et une connexion Internet, rend possible le travail à distance. C’est la solution qui permet de trouver du travail pour des personnes en Afrique de l’Est, par exemple, qui viennent d'entreprises basées dans la Silicon Valley. Ces employés, après une formation chez Samasource, peuvent travailler sur des projets qui développent des technologies pour des véhicules autoguidés, par exemple: le monde digital permet aux personnes plus souvent placées dans un schéma d’aide, d’accéder aux récentes innovations technologiques du monde, et de participer à l'économie globale.

 

[tabs] [tab title= »Leade.rs »]

leade.rs-100

«On ne veut pas faire l'événement le plus grand, mais le meilleur, le plus international. Un sommet haut de gamme pour représenter l'industrie, et moins un endroit pour représenter les marques», explique Loïc Le Meur.

Cette année encore Leade.rs réunira les acteurs clés de la scéne Tech internationale mais aussi et surtout les talents de demain, qui présenteront leurs idées qui auront un impact significatif sur notre société.

Profitez actuellement de l'offre Startup à 300€ au lieu de 500€.

calendar map price-tag price-tag
        11-12 avril      

           Paris           

         300 – 500€       

  Pour en savoir plus 

 

[/tab][/tabs]

Lire aussi: 

Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

FrenchWeb

Pour contacter la FrenchWeb, cliquez ici / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This