BusinessInvestissementsLes levées de fondsStartupTech

Les 5 entreprises qui ont fait l’actualité cette semaine

Quelles ont été les levées de fonds qui ont rythmé cette semaine? Retour sur 5 entreprises qui ont fait l'actualité cette semaine. 

[tabs] [tab title= « Skyscanner lève 170 millions d’euros et vise le 7e ciel… »]

voyage-avionLe site de voyage en ligne Skyscanner a levé 128 millions de livres (environ 170,4 millions d'euros) auprès d'Artemis, Baillie Gifford, Khazanah Nasional Berhad (un fonds souverain dirigé par le gouvernement malasien), Vitruvian Partners et Yahoo! Japan. Selon le Financial Times, cette opération porterait la valorisation de la société basée Édimbourg, en Ecosse, à 1,6 milliard de dollars.

A un tel niveau, elle entre de facto dans le club des licornes, c'est-à-dire des entreprises non cotées en Bourse valorisées à plus de 1 milliard. Pour rappel, Skyscanner était capitalisé à 800 millions de dollars lors de son précédent tour de table en 2013 qui avait vu Sequoia Capital débarquer au capital  

Lire l'article original

[/tab] [/tabs]

[tabs] [tab title= « Le Crédit Agricole et Crédit Mutuel Arkéa misent 2 millions d’euros sur la FinTech Linxo »]

Bruno Van Haetsdaele-Hugues Pisapia-linxoLinxo, une start-up spécialisée dans la gestion des comptes bancaires, a levé 2 millions d'euros auprès du Crédit Agricole, via son fonds FIRECA, et de son actionnaire Crédit Mutuel Arkéa présent au capital depuis 2012. L'entreprise avait bouclé un précédent tour de table de 500 000 euros en 2013.

Plusieurs banques, comme BNP Paribas, Boursorama Banque ou encore CIC, sont compatibles avec Linxo qui propose de regrouper, sur une même interface, des comptes tenus auprès de divers établissements. Au final, depuis son lancement en 2010, la start-up revendique 850 000 particuliers et entreprises ayant eu recours à ses services. D'autres acteurs comme Bankin se positionne sur ce marché de l'agrégation et de gestion des comptes bancaires.

Lire l'article original

[/tab] [/tabs]

[tabs] [tab title= « Le géant App Annie lève 63 millions de dollars pour distancer la concurrence »]

Bertrand-Schmitt-app-annie-2015Le spécialiste de la mesure d'audience mobile App Annie continue de convaincre les investisseurs. L'entreprise américaine, cofondée et dirigée par le Français Bertrand Schmitt, a bouclé un nouveau tour de table de 63 millions de dollars auprès de Greenspring Associates, en tant que principal acteur, et d'e.Ventures, Greycroft Partners, Institutional Venture Partners (IVP) et de Sequoia Capital.

Avec ce nouvel investissement, App Annie entend poursuivre le développement de ses solutions existantes et développer de nouvelles offres. Il faut dire que la concurrence est importante sur son marché. D'autres acteurs comme SimilarWeb, qui a levé 25 millions de dollars en octobre 2015, ou Flurry proposent également des solutions de mesure des applications mobiles.

Lire l'article original

[/tab] [/tabs]

[tabs] [tab title= « Anaplan, 90 millions de dollars pour détrôner Excel »]

saut-course-challengeAnaplan, une société américaine spécialisée dans la planification stratégique dans le cloud, a levé 90 millions de dollars (environ 82,6 millions d'euros) auprès de Premji Invest, en tant que principal investisseur, et de Baillie Gifford, Founders Circle Capital et Harmony Partners. Plusieurs investisseurs historiques ont également participé à ce nouveau tour de table. En 2014, Anaplan avait déjà reçu 100 millions de dollars.

Avec ce nouvel investissement, Anaplan veut poursuivre son développement et renforcer sa plateforme de planifications métier. Au menu également : l'internationalisation. L'entreprise avait d'ailleurs déjà ouvert un centre de R&D à Paris l'année dernière. Elle doit en effet compter sur la concurrence de nombreux acteurs, dont IBM et SAP, ou encore le logiciel Excel, fortement utilisé pour la planification.

Lire l'article original

[/tab] [/tabs]

[tabs] [tab title= « Moët Hennessy (LVMH) mise sur la start-up Vivino »]

vin-viticole-bouteille-boissonVivino, l'application de recommandation de vins, a annoncé un tour de table de 25 millions de dollars en série B, auprès de SCP Neptune International, la branche investissement du groupe Moët Hennessy (groupe LVMH) dirigée par Christophe Navarre. Les investisseurs secondaires sont les fonds Balderton Capital, Creandum, SEED Capital et Iconical. En se rapprochant du groupe de vins et spiriteux historique, Vivino entend être l'acteur précurseur sur les nouveaux usages liés à l'industrie du vin. 

Outre-Atlantique, elle bénéficie toutefois d'une forte recommandation, la plaçant régulièrement en tête des classements des applications tendances. 

Lire l'article original

[/tab] [/tabs]

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This