Actualité

[Les Acsel du numérique] Palmarès et baromètre

Hier soir, les Acsel du numérique, organisés par l’Association de l’économie numérique, ont investi le pavillon Gabriel à Paris. En partenariat avec le cabinet Ernst & Young et avec la présence d’Eric Besson, ministre de l’Economie numérique, la troisième édition de cette cérémonie est venue récompenser trois sociétés ayant placé le numérique au coeur de leur stratégie de développement ainsi que deux personnalités de l’année.

L’UCPA a ainsi remporté le grand prix dans la catégorie E-transformation, dédiée aux acteurs traditionnels ayant plus de 20 ans d’expérience et ayant intégré une forte logique numérique. Le spécialiste des vacances sportives se trouvait en compétition contre Accord Hotel et Yves Rocher.

Dans la catégorie Pure Player, Allociné a remporté, quant à lui, le grand prix de Lauréat face aux finalistes Le Bon Coin, Médiapart et Mille Mercis. Le prix Pure Player venait récompenser les entreprises ayant au moins 5 ans d’expérience et affichant un CA supérieur à 10M €. Allociné compte aujourd’hui près de 40M de VU mensuels et est présent dans une dizaine de pays.

L’Ina a, pour sa part, remporté le grand prix dans la catégorie Service Public et Collectivité Territoriales. Etaient également en compétition, la Ville de Lyon et le site Info Retraite. L’Institut national de l’audiovisuel a notamment été récompensé pour sa transition d’une logique de BtoB à une logique de BtoC, mais également pour tout son travail de mise en scène et de mises à disposition des archives vidéos. Pour rappel, l’Ina a récemment lancé Dites-le avec l’Ina, une plateforme qui permet aux internautes de s’approprier les phrases cultes des politiques dans leurs conversations sur les réseaux sociaux.

Enfin, cette année, l’Acsel d’honneur a été attribué à deux personnalités ayant marqué l’économie numérique. Il s’agit de Gabrielle Gauthey, vice présidente d’Alcatel-Lucent et membre du CCNum et de Joel de Rosnay, notamment fondateur du site Agoravox et conseiller du président de la Cité des Sciences. Celui-ci oeuvre à l’ouverture d’une Cité du Numérique et est l’auteur du livre « Surfer la vie, comment sur-vivre dans la société fluide », dont la publication est prévue en mai prochain.

Pierre Alzon, président de l’Acsel depuis près d’un an, a profité de ce palmarès et du contexte électoral pour interpeller les candidats et souligner à quel point la France se devait d’engager une stratégie numérique offensive et conquérante. La cérémonie de remise des prix a d’ailleurs été l’occasion de publier les résultats de la troisième édition du baromètre Acsel-Ifop des dirigeants de l’économie numérique, véritable thermomètre de l’opinion des décideurs du secteur.

Effectuée auprès de 130 dirigeants, l’étude online révèle une légère baisse du moral des dirigeants, même si les chiffres témoignent toujours d’un véritable dynamisme. Ainsi :

  • 72% des sondés prévoient des recrutements au cours des mois à venir, contre 77% l’an dernier.
  • 83% tablent sur une augmentation de leur CA, contre 92% l’année précédente
  • 88% comptent sur un développement de leur portefeuille clients, contre 93% lors du précédent baromètre.
  • Toutefois, la confiance en l’avenir reste de mise puisque 95% des sondés se disent confiant en l’avenir, contre 94% l’an dernier.

Le baromètre met enfin en avant les mesures prioritaires sollicitées par les sondés, avec au menu :

  • Une intensification de l’effort en R&D (47%)
  • L’Equipement du territoire national en fibre optique (44%)
  • Et la poursuite de l’adaptation de la fiscalité aux enjeux du numérique (42%)

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This