A la uneAsieEuropeRetail & eCommerce

Les Big Boss tracent de nouvelles pistes pour stimuler la créativité

Quel est le point commun entre Franck Gervais (Voyages-sncf.com), Thibault de Saint-Martin (Accor), Anne-Sophie Frenove (Airbnb) Tanguy Favennec (Air France), Thierry Petit (Showroomprivé) ou encore Sébastien Boucher (Havas Voyages)? Ils sont tous membres d'un jury un peu hors-norme, celui des «Big Boss font du Ski», un événement week-end organisé par Hervé Bloch (Digilinx).

Leur mission pendant cet avant-dernier week-end de décembre: élire le «Big Boss Idol» de cette saison hivernale qui s'est déroulée aux Arcs 1800 en présence de 180 décideurs du digital et 50 prestataires. Un hymne pour le secteur avait même été concocté pour l'occasion. Depuis sa création en 2013, le concept des Big Boss revendique 4 880 rencontres business en «one to one» et 22 millions d'euros de contrats signés par les participants.

«Nous veillons à toujours respecter le ratio gagnant 60% de big boss (les dirigeants e-commerce) – 40% de prestataires, et avons sur cette édition à venir un taux de renouvellement des participants de plus de 50%», explique Hervé Bloch.

Cette année, les «Big Boss Idol» ont été remis à Testapic, acteur du test utilisateur distant, qui place l'utilisateur au centre de la démarche de conception (ergonomie, UX) et d'optimisation (conversion), IDApps, spécialiste de la conception, de la maintenance et du testing d'application mobiles, et Adsvisers, agence d'acquisition de trafic en ligne spécialisée dans le Search Engine Advertising.

Parmi les autres membres du jury se trouvaient Etienne Bourdon (April), Guillaume Paoli (Aramis Auto), David Schwartz (Carrefour), Axel Dutreil (Celio), Nicolas Paepegey (E.Leclerc), Patrice Noirot Nerin (GDF Suez), Pierre-Marie Desbzeille (GrandVision) Nelly Brossard (Groupama) Frank Zorn (Groupon), Patrice Thiry (Meyclub), Stéphanie Buret-Cruiziat (Monoprix), Nicolas Ruchon (Orange), Nicolas Tracz (Pernod Ricard), Olivier Mathiot (Priceminister) Mickael Soleau (Printemps), Hugues Laigneau (TF1), Catherine Spindler (Vente-privee.com) et Rodolphe Roux (Wiko Mobile).

 

 

REVOIR: Les «BigBoss» de l’e-commerce en networking près d’Olympie
 

Tags

FrenchWeb

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Les Big Boss tracent de nouvelles pistes pour stimuler la créativité
FinTech : les institutions financières européennes sont-elles prêtes à embrasser l’open banking ?
Amazon prêt à faire un pas de plus sur le marché des voitures autonomes?
Spécial Retail : Sous la contrainte de la crise, Leroy Merlin se transforme digitalement
StopCovid: les raisons du feu vert de la Cnil
Pourquoi Walmart se déleste de Jet.com, marketplace acquise pour 3 milliards de dollars il y a 4 ans
Doctolib installe son second site français à Nantes
Copy link