ActualitéInvestissementsLes levées de fondsTech

Les éditeurs français de logiciels ont levé 220 millions d’euros en un an

Les éditeurs français de logiciel ont levé 220 millions d’euros de juillet 2013 à juin 2014, selon le second baromètre de KPMG pour l’Afdel, l’Association française des éditeurs de logiciels et solutions Internet. Ce chiffre est en forte progression sur un an puisque lors de la première édition de ce thermomètre du capital-risque dans le secteur, 142 millions d’euros avaient été levés.

graph« Le montant record des levées de fonds atteint est une nouvelle reconnaissance de l’excellence du savoir-faire de l’industrie française du logiciel » explique Jamal Labed, président de l’Afdel. Cependant, 7 opérations ont concentré 123 millions d’euros, soit 56% des montants totaux levés sur les douze mois étudiés. Parmi ces sociétés figurent Scality (17 millions d’euros levés), récemment récompensé par le Syntec Numérique, TalentSoft (15 millions d’euros), Synthesio (14 millions d’euros) ou encore Novapost (13 millions d’euros).

L’amorçage : 46% des opérations

Le cabinet d’audit souligne que 55 opérations ont été réalisées, dont 55% pour des tours de table oscillant entre 0,5 et 1,5 million d’euros. En terme de phase de financement, 46% des opérations ont été des premiers tours et 26% des seconds tours. « Il faut saluer la vigueur du marché des premiers tours qui permettent à de plus en plus de projets entrepreneuriaux de trouver leur financement », déclare Guillaume Cauchoix, directeur adjoint KPMG corporate finance.

L’étude souligne cependant que les investisseurs privés français cèdent du terrain à leurs homologues étrangers et publics lorsque les levées de fonds excèdent un certain montant. Lors des levées supérieures à 10 millions d’euros, il y avait un investisseur étranger dans 86 % des cas, et un investisseur public direct dans 57 % des cas. « L’appétence des investisseurs étrangers associée à l’engagement de Bpifrance contribue à la réalisation de tours très significatifs pour nos champions du logiciel » indique Eric Lefebvre, associé KPMG Technologies.

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Les éditeurs français de logiciels ont levé 220 millions d’euros en un an
Comment la crise a accéléré la transformation numérique des grands groupes bancaires
Couvre-feu: les taxis et VTC prévoient une baisse de l’activité encore plus forte dans les jours à venir
Vélos, trottinettes, scooters…: la mobilité partagée se démocratise dans les grandes villes françaises
Streaming: 6 mois après son lancement, Quibi cherche déjà un repreneur
Netflix: le déconfinement ralentit sa croissance sur ses marchés matures tandis que l’action chute
[Webinar] Passez de 3 semaines à 3 heures avec la signature électronique