AsieBusinessHealthcareStartup

Les entrepreneurs de la Silicon Valley sont-ils des psychopathes?

Lors de l'événement SXSW qui se déroule actuellement au Texas jusqu'au 19 mars, des experts ont animé une conférence intitulée «Psychopathes dans la Silicon Valley: le guide». Les intervenants présents tirent un portrait très sombre des entrepreneurs.

Sur scène, plusieurs experts se sont ainsi exprimés sur une pathologie psychopathe présente chez certains entrepreneurs. Cette pathologie, souvent vue comme négative, peut s'avérer très avantageuse lorsque vous montez votre propre entreprise. Selon Michael Woodworth, psychologue judiciaire au Kelowna Professional Group, «les entrepreneurs ont certaines caractéristiques du psychopathe comme la domination, l'audace et le manque d'émotion. Beaucoup de Présidents ayant réussi ont un score élevé [sur l’échelle de la psychopathie]». Bryan Stolle, investisseur dans la Silicon Valley, acquiesse. «C'est un acte irrationnel de créer une entreprise. Il faut avoir énormément d'ego, d'auto-déception pour entreprendre ce voyage. Les entrepreneurs sont donc très charismatiques et charmants.»

La manipulation et l'intimidation

Les aspects positifs de la pathologie cachent néanmoins un côté un peu plus sombre. Pendant la conférence, l'expert Michael Woodworth affirment que les psychopathes seraient de fins manipulateurs. «Les psychopathes choisiront des personnes qu'ils peuvent utiliser comme laquais ou partisans, comme quelqu'un dans les RH qu'ils peuvent avoir sous leurs ailes». Quand leurs actions ne se passent comme prévues, les entrepreneurs ont tendance à prendre peur et à avoir recours à l'intimidation.

Pour terminer, Jeff Hancock, scientifique de Stanford qui étudie la psychopathie, analyse le comportement des entrepreneurs psychopathes sous un autre angle. Il a développé des logiciels qui analysent le langage écrit via des mails, des tweets et même des articles de blog. Son étude l'a mené à la conclusion suivante: les psychopathes ont du mal à s'exprimer correctement par écrit. En revanche, ils sont de très beaux orateurs. Ils conseillent ainsi aux employés de baser leurs relations avec leurs supérieurs par écrit pour éviter toute manipulation.

Myriam Roche

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIA Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Les entrepreneurs de la Silicon Valley sont-ils des psychopathes?
Live shopping: NTWRK lève 50 millions de dollars auprès de Goldman Sachs et du groupe de luxe français Kering
Bitcoin, NFT, salons audio…: Comment Twitter veut attirer les créateurs de contenus?
Pourquoi Taster s’est tourné vers le crowd equity funding après sa levée de 37 millions de dollars
FoodTech: Flink valorisé à 2,1 milliards de dollars après un tour de table mené par DoorDash
E-commerce: DataHawk lève 6 millions d’euros pour accompagner les revendeurs Amazon dans leur activité
Le directeur technologique de Facebook va céder sa place à Andrew Bosworth, spécialiste du metaverse