AcquisitionActualitéArts et Culture

Les Français de Docker rachètent la start-up Tutum

L’entreprise américaine spécialisée dans la conteneurisation des données a acquis la start-up Tutum. Celle-ci développe une plateforme pour les développeurs utilisant Docker qui leur permet de déployer et gérer leurs applications en cloud. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué.

24 000 utilisateurs

Pour l’instant, le service de la société n’est testé qu’en version bêta. Pourtant, il a déjà su attirer une communauté puisque Tutum compterait déjà 24 000 utilisateurs, assure la société dans un billet de blog. La start-up, qui dispose de bureaux à New et Madrid, avait déjà levé plus de 2 millions de dollars depuis sa création.

Avec cette acquisition, Docker entend apporter davantage d’utilisateurs à Tutum et améliorer le service à partir des retours d’utilisateurs. Enfin, une intégration avec d’autres services comme Docker Hub est à l’étude.

Par le passé, Docker a déjà acquis plusieurs entreprises comme Orchard Laboratories ou SDN Technology.

Docker valorisé 1 milliard de dollars

Fondée en 2013 par le Français Solomon Hykes, un ancien élève de l’Epitech, Docker développe des solutions de conteneurisation qui permettent aux développeurs de faire fonctionner plus facilement une même application sur une multitude de plateformes.

Face au succès rencontré auprès de la communauté, la société a bouclé un tour de table de 95 millions de dollars en avril 2015. Parmi les investisseurs on retrouvait notamment Insight Venture Partners, Sequoia Capital ou encore Goldman Sachs.

En 2014, Frenchweb a interviewé Solomon Hykes, le fondateur de Docker, dans le cadre du documentaire We Love Entrepreneurs :

Bouton retour en haut de la page
Les Français de Docker rachètent la start-up Tutum
Elyze, le « Tinder » de la présidentielle ne conserve plus les données des utilisateurs
Investissements
Licornes françaises: où sont les femmes?
Alban Sayag, COO de YouSign
[Build Up] YouSign accélère son développement produit avec l’acquisition de Canyon
Instagram propose à ses influenceurs de vendre des abonnements à leurs followers
[Build Up] Luko fait l’acquisition de son concurrent allemand Coya
Comment Bandsintown a su renouveler son modèle face à la crise?