ActualitéBusinessData RoomEtudesHealthcare

Les médecins et Google: priorité au temps réel, même en consultation

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

96% des médecins généralistes ont régulièrement recours à Google pour trouver des informations médicales. C’est en tout cas ce que révèle le premier baromètre « web et santé » réalisé conjointement par le cabinet d’études Listening Pharma et l’agence Hopscotch Digital.

En réaction à ce chiffre, Julien Sibierski, co-fondateur d’Hospimedia, le média d’information pour les professionnels de santé, déclare: « nous ne sommes pas surpris par l’intensité de l’usage de Google et de sa prépondérance. Et encore plus pour une communauté dont le travail est basé, en bonne partie, sur la connaissance. La question générationnelle joue un rôle également bien entendu. »

Parmi les raisons du « search médical »: la recherche d’informations officielles d’ordre scientifique ou de produits, et même la recherche de renseignements pendant leurs consultations. 25 % d’entre eux s’y rendent plusieurs fois par jour, et leurs principales sources d’informations sont les sites de la Haute autorité de santé (14 %) et Univadis, un site d’actualité médicale d’un grand laboratoire (11 %).

Santémedecins

A l’inverse, ils consultent peu les sites d’informations grand public et les médias sociaux.

Pour le Dr Dominique Dupagne:  » le secteur médical a été profondément bouleversé par internet: le médecin généraliste dispose d’un accès à une somme de connaissances considérable. Il ne stocke plus d’articles, mais cherche en temps réel ce dont il a besoin. La formation médicale continue est passée au « just-in-time » : l’information dont j’ai besoin, seulement celle-ci, au moment précis où j’en ai besoin, c’est à dire souvent en face de mon patient. Cela rend l’exercice médical plus sûr et plus confortable. »

Ce dernier utilise internet pour quasiment tout ce qui touche à son exercice, à la fois pour s’informer des nouveautés dans son domaine (pratiques médicales, nouveaux produits), mais également pour communiquer avec un groupe de 200 médecins généralistes via une plateforme Yahoo, afin de recueillir des avis sur certains diagnostics.

Enfin, lorsqu’on lui demande si le secteur médical est, selon lui, en retard sur la e-santé, il rétorque: « Non. Les e-patients sont au niveau de consommation et d’usage des e-docteurs. Mais il y a des non-utilisateurs partout. Ceux qui sont vraiment en retard sont les experts qui n’ont pas compris que le web avait fissuré leur piédestal. L’affaire de la grippe A/H1N1 a été le point d’orgue de cette mutation. »

« Nous observons de notre côté attentivement l’émergence d’offres, plus abouties désormais, sur la hiérarchisation de l’information pour les professionnels de santé, dont les médecins », ajoute Julien Sibierski. « A titre d’exemple, le concept intéressant (et très solide techniquement) développé par la société Archimedox, un moteur de recherche pour professionnels de santé qui recense plus de 60 millions de pages : articles, cours, recommandations, forums.

Lire l’intégralité du baromètre « Web et Santé » Hopscotch-Listening Pharma et retrouvez l’infographie web et santé:

Dominique Dupagne est médecin généraliste, créateur du site www.atoute.org et auteur de l’ouvrage La Revanche du rameur (Paris, Michel Lafon, 2012).

Julien Sibierski est co-fondateur du groupe Hospimedia. L’interview de Ronan Denoual, Hospimedia« La santé numérique ? Les professionnels sont prêts »

Bouton retour en haut de la page
Les médecins et Google: priorité au temps réel, même en consultation
[Série B] Ouihelp lève 30 millions d’euros pour renforcer sa solution d’aide à domicile
TikTok mise sur les abonnements payants pour s’affranchir de la publicité
Pourquoi Klarna va supprimer 10% de ses effectifs dans le monde
[Seed] La PropTech Buildrz réalise une première levée de fonds de 3,8 millions d’euros
Orange : l’ère Stéphane Richard définitivement terminée
[Nominations] Figaro Classifieds, Sendinblue, Mon Petit Placement… Les nominations de la semaine
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media