ActualitéBusinessEuropeInvestissementsLes levées de fondsStartup

Les Nantais d’AlloVoisins lèvent 3 millions d’euros

Le montant

La start-up nantaise AlloVoisins, qui développe une plateforme d’échange d’objets et de services entre particuliers, a bouclé un tour de table de 3 million d’euros. Les investisseurs historiques, notamment le groupe M6 via sa filiale RTL, ont participé à l’opération. Fin 2016, la société avait levé 2,5 millions d’euros.

Le marché

Fondée en 2013 par Edouard Dumortier, Charles Cabillic et Ronan Le Moal, qui est désormais le directeur général de Arkéa, AlloVoisins propose un service d’entraide entre particuliers. Cela peut aller du simple besoin d’une perceuse pour la journée à un coup de main pour repeindre une barrière, en passant par la location d’une poussette ou d’un scooter.

A ce jour, AlloVoisins revendique 1,6 million d’utilisateurs et plus de 3 000 nouveaux inscrits chaque jour. Selon la société nantaise, plus de 100 000 annonces sont postées en moyenne chaque mois sur la plateforme, avec un taux de satisfaction atteignant 80%.

Les objectifs 

Avec ce tour de table, AlloVoisins vise les 3 millions d’inscrits d’ici la fin de l’année. En 2018, la jeune pousse nantaise espère aussi assurer le succès de la monétisation de sa plateforme, engagée depuis décembre dernier. «Nous avons choisi un modèle freemium, basé sur la commercialisation d’options, ce qui nous permet de monétiser tout en restant gratuit pour l’immense majorité de nos membres», explique Edouard Dumortier, co-fondateur et CEO d’AlloVoisins. La société devra cependant se méfier de l’Américain Nextdoor, qui vient de lancer son réseau social pour les voisins dans l’Hexagone.

REVOIR l’interview d’Edouard Dumortier, co-fondateur et CEO d’AlloVoisins, réalisée par FrenchWeb, en novembre 2016 :

AlloVoisins : les données clés

Fondateurs : Edouard Dumortier, Charles Cabillic et Ronan Le Moal
Création : 2013
Siège social : Nantes
Activité : plateforme d’entraide entre particuliers
Financement : 3 millions d’euros en février 2018

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA

Un commentaire

  1. Bravo les nantais ! Démarrant une activité d’identification, de valorisation et de connexion des « voisins sympas du Village Charonne Saint Blaise à Paris XXème je souhaite vous rencontrer pour en parler. La concurrence devient rude, preuve qu’il y a un marché ! Bon courage ! André Brouchet, Président du Club des ECO Business Angels à Paris.

Bouton retour en haut de la page
Les Nantais d’AlloVoisins lèvent 3 millions d’euros
Bourse: comment choisir son broker pour investir depuis son smartphone
Par sécurité, Joe Biden devra-t-il renoncer à son vélo interactif Peloton?
loon
Alphabet décide d’en finir avec Loon, son projet d’accès Internet par ballons
Animal Crossing, Among Us, FIFA… : retour sur ces jeux vidéo dopés par la pandémie
Facebook: le conseil des sages va décider si Donald Trump peut revenir sur le réseau
parler
Justice: Amazon ne sera pas contraint d’héberger le réseau social Parler