ActualitéBusinessFW BusinessMarketing & CommunicationTV

Les Napoleons défient la peur pour mieux la dominer

Elle nous suit au quotidien et elle influence nos réactions. La peur, ou plutôt les peurs, régissent une grande partie de notre existence. Si elles ont toujours existé, elles ont aussi évolué avec le temps, notamment avec les nouvelles technologies. De tout temps, l’inconnu a toujours effrayé l’Homme, mais il s’agit également d’une source d’excitation.

Avec l’émergence de l’intelligence artificielle, de nouvelles peurs apparaissent. Se dirige-t-on vers un monde où les robots vont se retourner contre nous dans un scénario digne de Terminator ou d’iRobot ? Entre les infos et les intox qui circulent, il est essentiel de travailler sur nos peurs, pour les comprendre, mais aussi pour mieux les appréhender et les transformer en forces. De plus, le climat anxiogène qui plane actuellement sur le monde, de plus en plus gagné par la peur comme le symbolise le Brexit ou l’élection de Donald Trump, oblige nos consciences à se réveiller pour ne pas sombrer dans un marasme rédhibitoire. «Canalisée et sublimée, la peur peut nous permettre de nous dépasser et d’atteindre des sommets», assuraient ainsi Les Napoleons en marge du sommet hivernal de Val d’Isère.

Cap sur la vérité à Arles 

Après la venue de Barack Obama en décembre à Paris pour une session introductive, Les Napoleons, qui rassemblent des acteurs de l’innovation, issus de l’industrie des médias, de la communication, du digital, de la publicité ou encore de la création, se sont ainsi retrouvés en janvier à la montagne pour prendre une bouffée d’oxygène et réfléchir ensemble sur la peur. Des fake news au terrorisme, en passant par le son de la peur et les conflits qui divisent notre monde, la septième édition du sommet des Napoleons a été riche en workshops, en keynotes et en rencontres pour aborder la peur sous tous ses angles.

Dans ce cadre, Christian Clot, explorateur-chercheur, Nicolas Demassieux, directeur de la recherche d’Orange, Georges Mohammed-Chérif, fondateur de Buzzman, Lucas Menget, directeur adjoint de la rédaction de Franceinfo, Rand Hindi, CEO de Snips, Jean-Marc Janaillac, PDG d’Air France-KLM, ou encore Denis Favier, ancien patron du GIGN, sont intervenus à Val d’Isère.

Après ces quatre jours de réflexion à Val d’Isère, mais aussi de détente sur les pistes de ski de la station, Les Napoleons donnent d’ores et déjà rendez-vous à leur communauté à Arles du 18 au 21 juillet pour échanger autour d’une nouvelle thématique : la vérité. Celle-ci devrait fortement intéresser l’actuel locataire de la Maison-Blanche…

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This